GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreThe age of Salinic deformation constrained by 40Ar/39Ar dating of multiple cleavage domains: Bathurst Supergroup, New Brunswick Appalachians
AuteurKellett, D A; van Staal, C; Wilson, R A; Rogers, N
SourceAmerican Journal of Science vol. 317, 2017 p. 338-368, https://doi.org/10.2475/03.2017.02
Année2017
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20160060
ÉditeurHighwire Press
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.2475/03.2017.02
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNouveau-Brunswick
SNRC21A; 21B; 21G; 21H; 21I; 21J; 21O; 21P
Lat/Long OENS -68.0000 -64.0000 48.0000 44.0000
Sujetsorogénies; orogenèse; déformation; roches volcaniques felsiques; évolution tectonique; datations argon-argon; datation argon-argon; mica; plutons; roches volcaniques mafiques; géochimie; géochronologie; pétrologie ignée et métamorphique; minéralogie; géologie structurale; tectonique; Phanérozoïque; Paléozoïque; Dévonien; Silurien; Ordovicien; Cambrien; Précambrien; Protérozoïque
Illustrationslocation maps; geological sketch maps; photographs; stratigraphic columns; tables; photomicrographs; graphs
ProgrammeÉtude des gîtes de sulfures massifs volcaniques, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
Résumé(disponible en anglais seulement)
In the New Brunswick Appalachians, polydeformed felsic volcanic rocks of the Bathurst Supergroup record four cleavage-forming tectonic events, of which D1 and D2 record subduction-related underplating of buoyant elements of the Tetagouche backarc basin and subsequent collision between composite Laurentia and the Gander margin, respectively, during the Salinic orogenic cycle. Here we present an integrated approach to dating multiple cleavage domains in which we performed step heat 40Ar/39Ar analyses, microstructural observations and mineral-chemistry analysis on a suite of samples, as well as in situ 40Ar/39Ar analysis on two samples from the suite with clear S1 and S2 cleavage relationships. We use this dataset to characterize the complex relationships between S1 and S2 white mica between samples at different structural settings across the supergroup. We refine the timing of S1 white mica growth, and hence M1-D1 of the Salinic cycle in the Bathurst Supergroup to ca. 452 to 437 Ma, and S2 white mica growth (also D2) to ca. 427 to 418 Ma. New and published data indicate local thermal resetting of white mica at ca. 411 Ma, which we interpret to indicate a buried intrusion, likely a component of the Central plutonic belt. Delineation of the two white mica age components, particularly within a single sample, was informed by both spatially-controlled analysis (in situ 40Ar/39Ar), and the higher age precision of step heat 40Ar/39Ar analyses.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Roches impliqués dans une collision de la plaque peuvent d¿enregistrer plusieurs épisodes de déformation. Si les roches ne subissent pas de températures trop élevées (p. ex. < 400C), ils peuvent préserver les nouveaux minerais platy tels que mica blanc pratiquées au cours de chaque épisode de déformation. Mica blanc est un minéral particulièrement utile car il peut être daté à l¿aide d¿une méthode appelée géochronologie 40Ar/39Ar. Toutefois, il est difficile de séparer les mica blanc des épisodes de déformation différents dans un seul rocher et données d¿âge mixtes, son sens peuvent être le résultat. Ici, nous avons intégrer deux types de géochronologie Ar/Ar, un avec une précision d¿âge élevé et un avec une grande précision spatiale, d¿obtenir des âges pour deux événements de déformation du Supergroupe de Bathurst, roches qui abritent les dépôts de sulfures massifs camp Bathurst Mining. Nous montrer la valeur de combiner les deux méthodes et incorporant les observations complémentaires de microstructures et chimie minérale. Nos résultats nous permet d¿affiner le calendrier des épisodes de déformation 1 et 2 de l¿orogenèse salinique à Nouveau Brunswick.
GEOSCAN ID298785