GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreMesozoic rift to post-rift tectonostratigraphy of the Sverdrup Basin, Canadian Arctic
AuteurHadlari, T; Midwinter, D; Galloway, J M; Dewing, K; Durbano, A M
SourceMarine and Petroleum Geology vol. 76, 2016 p. 148-158, https://doi.org/10.1016/j.marpetgeo.2016.05.008
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20160057
ÉditeurElsevier
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.marpetgeo.2016.05.008
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
SNRC39B; 39C; 39F; 39G; 49; 58B; 58C; 58F; 58G; 59; 68; 69; 78; 79; 88; 89; 98; 99; 340A; 340B; 340C; 340D; 340E; 340F; 560A; 560B; 560C; 560D; 560E; 560F
Lat/Long OENS-130.0000 -70.0000 83.0000 72.0000
Sujetsevolution du bassin; évolution tectonique; marges plaques; décrochement horizontal; affaissement; sedimentation; géométrie du bassin; faciès sédimentaires; plate-forme continentale; magmatisme; géologie du substratum rocheux; lithologie; roches sédimentaires; grès; mudstones; roches ignées; evolution de la croûte; lithosphère; modèles tectoniques; lithostratigraphie; datation radiométrique; minéraux détritiques; datations au zircon; corrélations stratigraphiques; zones tectonostratigraphiques; fosses d'effondrement; Bassin de Sverdrup ; Groupe d'Heiberg ; Formation de King Christian ; Formation de Jameson Bay ; Formation de Deer Bay ; Formation d'Isachsen ; Formation de Christopher ; Bassin d'Amerasia ; tectonique; stratigraphie; géochronologie; Phanérozoïque; Mésozoïque; Crétacé; Jurassique
Illustrationsgeological sketch maps; geochronological charts; spectra; stratigraphic cross-sections; photographs; seismic sections; location maps; schematic diagrams
ProgrammeBassin de Sverdrup de l'ouest de l'Arctique, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
Les successions de rift et l'évolution de la géométrie du bassin au Jurassique-Crétacé du bassin de Svredrup ont été reconstituées grâce à l'examen et à l'intégration de la stratigraphie, des produits de l'activité ignée, de cartes des affleurements et des données du sous-sol. La discordance marquant l'amorce du rift se situe dans la portion du Jurassique inférieur du Groupe de Heiberg (env. 200-190 Ma). Les faciès rendent compte d'une transgression depuis les grès syn-rift précoces de la Formation de King Christian jusqu'aux mudstones marins de la Formation de Jameson Bay. La succession syn-rift de mudstones marins dans le centre du bassin (de la Formation de Jameson Bay à la Formation de Deer Bay) s'étend en âge du Jurassique précoce (Pliensbachien) au Crétacé précoce (Valanginien). Les dépôts post-rift précoces de la Formation d'Isachsen inférieure sont tronqués par une discordance marquant la base de l'Hauterivien, que l'on attribue à une discordance de rupture formée à environ 135-130 Ma. La cessation de la subsidence du rift a permis l'accumulation des dépôts de grès post-rift tardifs de la Formation d'Isachsen dans l'ensemble du bassin. La sédimentation marine qui a mené à l'accumulation des mudstones de la Formation de Christopher dans l'ensemble des îles canadiennes de l'Arctique et à l'extérieur du bassin de rift rend compte de l'établissement d'une large plate-forme continentale lors de la subsidence thermique successive au rifting, à l'amorce du stade de marge passive. Le début de l'activité de la grande province ignée du Haut-Arctique remonte à environ 130 Ma et semble coïncider avec la formation de la discordance de rupture. Il semble que ce soit une caractéristique des marges de divergence pauvres en magma de receler surtout des roches ignées post-rift. Nous poussons un peu plus loin l'application du concept de marge pauvre en magma résultant d'un rifting engendré par extension lithosphérique pour reconnaître, de façon hypothétique, que les vestiges du bassin de Sverdrup sont compatibles avec les modèles tectoniques avancés pour expliquer la formation du bassin amérasien, dans les profondeurs de l'océan Arctique, par une extension d'arrière-arc et un rifting intracontinental.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Le présent article contient une description de la forme générale du bassin de Sverdrup et incorpore de nouvelles études stratigraphiques réalisées par des géologues de la CGC dans le cadre du programme GEM. Ces travaux représentent une composante essentielle destinée à être utilisée par les équipes de recherche de la CGC au cours du programme GEM-2.
GEOSCAN ID298768