GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreDual provenance signatures of the Triassic northern Laurentian margin from detrital-zircon U-Pb and Hf-isotope analysis of Triassic-Jurassic strata in the Sverdrup Basin
AuteurMidwinter, D; Hadlari, T; Davis, W J; Dewing, K; Arnott, R W C
SourceLithosphere 2016, 16 pages, https://doi.org/10.1130/L517.1
LiensCircum-Arctic Lithosphere Evolution (CALE)
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20160017
Séries alt.Circum-Arctic Lithosphere Evolution (CALE) Contribution
ÉditeurGeological Society of America
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1130/L517.1
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNunavut; Territoires du Nord-Ouest
SNRC39B; 39C; 39F; 39G; 49; 58B; 58C; 58F; 58G; 59; 68; 69; 78; 79; 88; 89; 98; 99; 340A; 340B; 340C; 340D; 340E; 340F; 560A; 560B; 560C; 560D; 560E; 560F
Lat/Long OENS-130.0000 -70.0000 83.0000 72.0000
Sujetsorigine; datation radiométrique; datation au uranium-plomb; etudes isotopiques; hafnium; minéraux détritiques; datations au zircon; roches mères; évolution tectonique; cadre tectonique; interprétations tectoniques; décrochement horizontal; marges plaques; magmatisme; paléogéographie; evolution du bassin; Bassin de Sverdrup ; Laurentie; Bassin d'Amerasia ; Formation de Bjorne ; Formation d'Heiberg ; Membre de Romulus ; Groupe d'Heiberg ; Formation de King Christian ; Formation de Pat Bay ; géochronologie; tectonique; Phanérozoïque; Mésozoïque; Crétacé; Jurassique; Trias; Paléozoïque; Permien; Carbonifère
Illustrationsgeological sketch maps; stratigraphic columns; stratigraphic charts; graphs; plots
ProgrammeLIP de l'haut-Arctique de l'ouest de l'Arctique, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
ProgrammeProgramme du plateau continental polaire
Résumé(non publié)
Plusieurs modèles tectoniques ont été proposés pour rendre compte du cadre tectonique de la partie nord de la Laurentie avant l'ouverture de l'océan Arctique. Une meilleure connaissance de la provenance des zircons détritiques dans l'Arctique canadien avant le rifting devrait nous permettre de tirer au clair le cadre tectonique avant le rifting ainsi que le moment où s'est produit le rifting. Dans le bassin de Sverdrup, de nouvelles données U-Pb sur les zircons détritiques, combinées à des données antérieurement publiées sur le même sujet, nous permettent d'identifier dans les strates du Trias inférieur au Jurassique inférieur deux assemblages distincts de zircons du point de vue de la provenance. Le premier assemblage révèle un spectre d'âges identique à celui du prisme détritique du Dévonien dans l'Arctique canadien et on le qualifie d'assemblage de source recyclée. En revanche, le second assemblage révèle un large spectre d'âges quasi synsédimentaires du Permien-Trias dans des matériaux provenant du nord du bassin et on le qualifie d'assemblage de source de marge active. Les strates du Trias au Yukon et en Alaska arctique présentent également une signature de double provenance, alors que dans le terrane de Chukotka du nord-est de la Russie, on ne relève que la source de marge active. Des données complémentaires sur la composition isotopique de l'hafnium dans les zircons du Permien-Trias révèlent des valeurs eHf qui sont compatibles avec la signature de croûte évoluée que partagent les zircons détritiques du prisme détritique du Dévonien et les roches de socle du Néoprotérozoïque-Paléozoïque du microcontinent Alaska arctique-Chukotka. De plus, de nouvelles couches de cendres volcaniques identifiées dans l'ensemble de la coupe du Trias de la partie nord du bassin de Sverdrup, jointes à une abondance de zircons détritiques du Permien-Trias, laissent croire à l'existence d'une activité magmatique de longue durée au nord du bassin de Sverdrup. Selon notre interprétation, ces zircons proviendraient d'une région active sur le plan magmatique située au nord du bassin de Sverdrup. Dans le contexte d'un modèle d'ouverture par rotation du bassin amérasien, cette région magmatiquement active était probablement partie intégrante d'une marge de convergence marquant la bordure de la partie nord de la Laurentie. Cette marge de convergence partait du nord de la Cordillère et s'étendait le long de la bordure externe des terranes d'Alaska arctique et de Chukotka. Dans les strates déposées au Jurassique précoce, les zircons du Permien-Trias sont devenus beaucoup moins abondants, ce qui signale une diminution de l'apport sédimentaire en provenance de la source de marge active consécutive à l'isolement du bassin de Sverdrup de la source du Permien-Trias par l'amorce du rifting.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Le présent article redéfinit le cadre tectonique du bassin de Sverdrup au cours du Trias, avant l'ouverture de l'océan Arctique. En plus d'une analyse isotopique U-Pb en vue d'établir l'origine des grains de sable contenus dans les roches du Trias, notre principale observation au cours des travaux sur le terrain dans le cadre du programme GEM-2 de 2015, portant sur des couches de cendres volcaniques, nous permet d'interpréter un cadre tectonique beaucoup plus dynamique qu'on ne le pensait. Les couches de cendres qui se trouvent dans la partie d'âge triasique du bassin de Sverdrup n'avaient jamais été décrites jusqu'à maintenant.
GEOSCAN ID298688