GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreStratigraphy and structure of the Drake Point Anticline, Sabine Peninsula, Canadian Arctic Islands
AuteurDewing, K; Brake, V; Duchesne, M J; Brent, T A; Joyce, N
SourceCanadian Journal of Earth Sciences 2016, 17 pages, https://doi.org/10.1139/cjes-2016-0030
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20160004
ÉditeurNRC Press
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/cjes-2016-0030
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; html
ProvinceNunavut; Territoires du Nord-Ouest
SNRC78G/09; 78G/10; 78G/11; 78G/14; 78G/15; 78G/16; 78H/12; 78H/13; 79A/04; 79A/05; 79A/12; 79B/01; 79B/02; 79B/03; 79B/04; 79B/05; 79B/06; 79B/07; 79B/08; 79B/09; 79B/10; 79B/11; 79B/15; 79B/16
Lat/Long OENS-107.7500 -76.8667 75.6167 11.0000
Sujetslevés géophysiques; levés sismiques; levés de reflexion sismiques; marges continentales; analyse du bassin; caractéristiques structurales; plis; anticlinaux; fosses d'effondrement; failles; diapirs; dôme; récifs; ressources pétrolières; hydrocarbures; gaz; roches mères; roches reservoirs; champs de gaz naturel; antécédents géologiques; antécédents tectoniques; soulèvement de la croûte; géologie du substratum rocheux; lithologie; roches sédimentaires; roches clastiques; grès; mudstones; silstones; carbonates; olistostromes; évaporites; diamictites; cônes alluviaux; calcaires; schistes; chailles; roches ignées; roches intrusives; intrusions; filons-couches; filons rocheux; Bassin de Sverdrup ; Formation de Christopher ; Bassin Franklinien; Traitement des données; combustibles fossiles; stratigraphie; géologie structurale; géophysique; Phanérozoïque; Tertiaire; Mésozoïque; Crétacé; Jurassique; Trias; Paléozoïque; Permien; Carbonifère; Dévonien; Silurien
Illustrationsgeological sketch maps; stratigraphic charts; stratigraphic correlations; seismic reflection profiles; gamma ray logs; cross-sections, structural; graphs; geochronological charts
ProgrammeGestion de programme de l'ouest de l'Arctique, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
RésuméDes méthodes de traitement modernes ont été appliquées 3400 kilomètres linéaires de données sismiques provenant de la péninsule de Sabine de l'île de Melville dans les îles de l'Arctique canadien. Un nouveau traitement après-sommation a amélioré l'imagerie permettant de nouveaux points de vue sur : l'étendue nord des roches-mères du Paléozoïque inférieur, les structures d'extension et les types de roches dans la suite du Paléozoïque supérieur, la séquence de formation de l'anticlinal à faible pendage de Drake Point; et l'âge et l'étendue des filons-couches ignés. La partie centrale de la péninsule de Sabine repose sur un demi-graben contenant des strates du Paléozoïque supérieur. Un seul puits recoupe le remplissage du demi-graben, mais il contient probablement des strates datant du Carbonifère supérieur au Permien inférieur. Les deux plus grands champs de gaz conventionnels au Canada (Drake Point et Hecla) sont encaissés dans des strates du Mésozoïque à l'intérieur d'un anticlinal à faible pendage recouvre partiellement le demi-graben. Antérieurement, l'anticlinal de Drake Point avait été interprété comme ayant été formé à l'Éocène. Nous proposons que 280 m des 430 m de relief structural sur l'anticlinal de Drake aient été formés en réponse à un soulèvement de l'axe de l'anticlinal au Crétacé précoce, tel que montré par un amincissement de la Formation de Christopher (Crétacé inférieur) au-dessus de l'anticlinal de Drake. Les 150 m restants du relief structural ont été formés par des mouvements différentiels entre le synclinal de Marryatt Point et l'anticlinal de Drake Point après le Crétacé précoce. Un relief datant du Crétacé précoce sur l'anticlinal de Drake Point signifie qu'il était au moins partiellement présent au moment de la génération maximale d'hydrocarbures au Crétacé tardif.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Cet article est basé sur les donnes sismique recueilli dans les années 1970 et 1980. Avec l'aide de la technologie informatique moderne, la sismique a été retraitée et réinterprété. Le retraitement crée des images plus claires, surtout dans la partie profonde (4 à 6 km) de la terre. L'histoire géologique du le pli qui contient le gisement géant de gaz Drake Point est réinterprétée comme ayant formé plus tôt qu'on ne le pensait. Cela a des implications pour le age du les événements pliage dans l'Arctique canadien.
GEOSCAN ID297896