GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreTravaux de caractérisation hydrogéologique dans la plateforme sédimentaire du Saint-Laurent, région de Saint-Édouard-de-Lotbinière, Québec
TéléchargerTéléchargements
AuteurLadevèze, P; Rivard, C; Lefebvre, R; Lavoie, D; Parent, M; Malet, X; Bordeleau, G; Gosselin, J -S
SourceCommission géologique du Canada, Dossier public 8036, 2016, 112 pages, https://doi.org/10.4095/297891
Année2016
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentdossier public
Lang.français
DOIhttps://doi.org/10.4095/297891
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceQuébec
SNRC21L/12
Lat/Long OENS-72.0000 -71.5000 46.7500 46.5000
Sujetseau souterraine; mouvement des eaux souterraines; ressources en eau souterraine; analyses hydrauliques; dépôts glaciaires; Platform du Saint Laurent; hydrogéologie; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; Quaternaire
Illustrationslocation maps; photographs; logs; histograms; plots
Consultation
Endroit
 
Bibliothèque de Ressources naturelles Canada - Ottawa (Sciences de la Terre)
 
ProgrammeGas de schiste - les eaux souterraines, Géosciences environnementales
Diffusé2016 04 22
RésuméCe dossier public vise à décrire les travaux de caractérisation hydrogéologique qui ont été réalisés dans la région de Saint-Édouard-de-Lotbinière, dans le sud du Québec, dans le cadre d'un projet sur les impacts potentiels de l'exploration et de l'exploitation des gaz de shale sur les aquifères. La région d'étude couvre environ 500 km2 dans la portion nord-est de la plateforme sédimentaire du Saint-Laurent, entre le fleuve Saint-Laurent et le piémont appalachien. Quinze puits d'observation ont été forés au roc lors du projet. La majorité des puits ont environ 50 mètres de profondeur (150 mètres pour le plus profond). L'épaisseur et les propriétés hydrauliques des dépôts quaternaires ont été investiguées au droit de chacun des forages. Suite à ces investigations, quatre hydrofaciès ont été définis pour représenter l'hétérogénéité des dépôts à l'échelle de la région d'étude. De plus, les variations piézométriques et barométriques ont été suivies sur l'ensemble des puits sur une période allant d'un à deux ans. Ceci a permis de caractériser le comportement de l'aquifère régional et de déterminer les conditions de confinement des nappes recoupées par les puits. Il a ainsi été démontré que le substrat rocheux de la région renferme des nappes généralement captives. Enfin, les conductivités hydrauliques du socle rocheux ont également été estimées grâce à des essais in situ de perméabilité à charge variable. Celles-ci s'étalent sur quatre ordres de grandeur et sont généralement plus faibles à proximité du piémont appalachien. Ces travaux contribuent à améliorer la connaissance des aquifères dans une région où les enjeux de quantité et de qualité de la ressource en eaux souterraines sont importants.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Ce rapport présente l'ensemble des travaux de caractérisation hydrogéologique qui ont été réalisés dans la région de Saint-Édouard-de-Lotbinière, dans le sud du Québec, dans le cadre d'un projet sur les impacts potentiels que pourraient avoir l'exploration et l'exploitation des gaz de shale sur les aquifères. La région d'étude couvre environ 500 km2 dans la portion nord-est de la plateforme sédimentaire du Saint-Laurent, entre le fleuve Saint-Laurent et le piedmont appalachien. Les travaux de terrain incluent: le forage de 15 puits d'observation, l'échantillonnage de carottes, des essais de perméabilité dans le roc et dans les dépôts quaternaires, ainsi qu'un suivi piézométrique et barométrique. Les données et les résultats découlant de leur interprétation sont présentés. Ces travaux contribuent à améliorer la connaissance des aquifères dans une région où les enjeux de quantité et de qualité de la ressource en eaux souterraines sont importants.
GEOSCAN ID297891