GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreGeological characterization of the Aquistore CO2 storage site from 3D seismic data
AuteurWhite, D J; Hawkes, C D; Rostron, B J
Sourcevol. 54, pt. 1, 2016 p. 330-344, https://doi.org/10.1016/j.ijggc.2016.10.001
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150487
ÉditeurElsevier
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.ijggc.2016.10.001
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; html
ProvinceSaskatchewan
SNRC62E/03
Lat/Long OENS-103.1167 -103.0333 49.1167 49.0667
Sujetslevés géophysiques; levés sismiques, sol; diagraphie géophysique; diagraphie des sondages; géologie du substratum rocheux; lithologie; roches sédimentaires; roches clastiques; schistes; évaporites; géologie du socle; caractéristiques structurales; failles; analyses structurales; risque sismique; sismicité; secousses séismiques; reservoirs; analyses stratigraphiques; Formation de Winnipeg ; Formation de Deadwood ; Formation de Prairie ; Formation de Watrous ; Groupe de Colorado ; Formation de Bearpaw ; géophysique; géologie régional; tectonique; géologie de l'environnement; Phanérozoïque; Cénozoïque; Tertiaire; Mésozoïque; Crétacé; Jurassique; Trias; Paléozoïque; Permien; Carbonifère; Dévonien; Silurien; Ordovicien; Cambrien; Précambrien
Illustrationslocation maps; stratigraphic charts; tables; seismic profiles; well logs; geophysical images; schematic diagrams
ProgrammeSaisi et entreposage de carbone, Géosciences environnementales
Résumé(non publié)
Un levé sismique 3D couvrant une superficie de 30 km2 a été mené en 2012 au site de stockage de CO2 d'Aquistore près d'Estevan (Saskatchewan, Canada). Le but de ce levé était d'évaluer si la géologie de ce site était appropriée à un stockage à long terme du CO2. Le volume sismique 3D qui a été produit a été interprété avec le concours de diagraphies géologiques et géophysiques d'un puits profond d'injection de CO2 (01/5-6-2-8-W2M) foré subséquemment jusqu'à une profondeur de 3 400 m. Le réservoir de CO2 se situe tout juste au-dessus du socle cristallin du Précambrien (3 400 m) et est contenu dans un intervalle de roches sédimentaires détritiques de >200 m d'épaisseur (formations de Winnipeg et de Deadwood) présentant une vaste étendue régionale. Le réservoir est coiffé d'une unité de shale de 15 m d'épaisseur (Membre d'Icebox de la Formation de Winnipeg) latéralement continue. Une unité évaporitique d'étendue régionale située à une profondeur d'environ 2 500 m offre une barrière secondaire à l'écoulement vertical. Elle est épaisse de >150 m et ne présente aucune structure de dissolution du sel. Au-dessus de la Formation de Prairie, on trouve 1 500 m de strates latéralement continues du Dévonien moyen-Crétacé inférieur et 1 000 m de roches sédimentaires du Crétacé supérieur et de temps plus récents, parmi lesquelles se trouvent d'autres couches semi-perméables d'étendue régionale qui jouent le rôle de couches étanches tertiaires : Formation de Watrous (env. 120 m), Groupe de Colorado (>185 m) et Formation de Bearpaw. Il n'existe aucune preuve de fracturation verticale qui s'étendrait jusqu'au Dévonien et encore plus profondément. Notre interprétation révèle l'existence d'une faille locale subverticale s'enfonçant dans le socle précambrien. Celle-ci se situerait sous une flexure qui déforme les strates sus-jacentes du Cambrien-Silurien. La direction de cette faille divergerait de 75 à 85° de celle de la contrainte horizontale maximale à l'échelle régionale, de sorte qu'elle a peu de chance d'être réactivée lors de l'injection de CO2. Il n'existe pas de preuve évidente de rupture ou de fracturation des strates dans la flexure sus-jacente. La séismicité naturelle dans la région est faible et la zone de failles présentant un comportement sismogénique important la plus près se situe à environ 200 km.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Des données sismiques 3D ont été acquises et interprétées sur le site de stockage de CO2 Aquistore en 2012 avant le forage d'un puits d'injection de CO2 bien. L'objectif de l'étude sismique était pour s'assurer que le site est adapté pour le stockage à long terme de CO2. L'interprétation des données 3D montre que le réservoir de stockage devrait avoir une capacité suffisante et les unités géologiques qui le recouvrent sont étanches. Une faille subverticale du socle précambrien est associée à une flexion des roches réservoirs sus-jacentes. L'orientation de la faille interprétée est telle que cette faille est peu susceptible d'être réactivée par injection de CO2, mais sera un des points particuliers de surveillance continue sur le site.
GEOSCAN ID297846