GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreExploration for porphyry deposits in British Columbia using trace-element chemistry of detrital apatite
AuteurRukhlov, A S; Plouffe, A; Ferbey, T; Mao, M; Spence, J
SourceAGC-AMC-SCGP-SCSS Reunion conjoint, Receuil des Résumés vol. 39, 2016 p. 80-81
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150465
ÉditeurAssociation géologique du Canada
RéunionMargins through Time - GAC-Mac 2016; Whitehorse, Yukon; CA; juin 1-3, 2016
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
Sujetsgisements minéraux; analyses des éléments en trace; géochimie des éléments en trace; gisements porphyriques; méthodes d'exploration; dépôts glaciaires; tills; apatite; minéraux détritiques; géologie économique; géochimie; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; Phanérozoïque; Cénozoïque; Quaternaire
ProgrammeÉtude des gîtes porphyriques, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
LiensOnline - En ligne
Résumé(non publié)
Nous avons analysé par microsonde électronique et microanalyse par ablation laser et spectrométrie de masse à plasma à couplage inductif (LA-ICP-MS) des grains d'apatite extraits du till présent aux gisements porphyriques calco-alcalins à Cu-Mo±Au de Highland Valley, de Gibraltar et de Woodjam, aux gisements porphyriques alcalins à Cu-Au de Mount Polley et au socle minéralisé de la zone Southeast du gisement de Woodjam. Les rapports des concentrations molaires de Cl/F et Cl/OH de ces grains sont semblables à ceux d'apatites provenant d'autres gisement porphyriques en exploitation ailleurs (p. ex. Yerrington, Nevada; Bingham, Utah; Henderson, Colorado). La plupart des grains d'apatite dans le till au gisement de Mount Polley présentent des concentrations plus élevées de SO3, SiO2, Na2O, Sr, Mg, V, Ba, Zr, Mo, Nb, un rapport (La/Sm) normalisé aux valeurs chondritiques (NC) plus élevé ainsi que des concentrations plus faibles de Mn, Y et de l'ensemble des terres rares lourdes par rapport aux grains d'apatite prélevés aux gisements de Highland Valley, de Gibraltar et de Woodjam. Les grains d'apatite dans le till au gisement de Mount Polley affichent aussi de faibles anomalies négatives en Ce (Ce/Ce*; de 0,89 à 1,03 principalement) des anomalies négatives en Eu modérées à faibles (Eu/Eu*; de 0,50 à 0,99 principalement). En revanche, ceux des gisements de Highland Valley, de Gibraltar et de Woodjam montrent de faibles anomalies positives en Ce (Ce/Ce* principalement entre 1,00 et 1,24) et de fortes anomalies négatives en Eu (Eu/Eu* principalement entre 0,11 et 0,47). La plupart des grains d'apatite dans le till au gisement de Woodjam et à quelques autres gisements révèlent des degrés variables d'appauvrissement en éléments mineurs, en éléments traces et en terres rares légères et affichent des valeurs très variables des rapports (Ce/Yb)NC (<0,01-47), (La/Sm)NC (0,06-6,0), (Gd/Yb)NC (0,01-39), Ce/Ce* (0,23-3,8) et un rapport Eu/Eu* élevé (jusqu'à 1,5), ce qui est probablement le reflet d'une altération métasomatique de l'apatite originale. Les différences systématiques dans l'abondance des éléments sensibles aux conditions d'oxydoréduction SO3, Mn, V, As, Ce et Eu entre les grains d'apatite au gisement de Mount Polley et ceux d'autres gisements porphyriques sont cohérents avec le caractère plus oxydé des systèmes porphyriques alcalins à Cu-Au qu'avec celui plus réduit des systèmes porphyriques calco-alcalins à Cu±Mo±Au. Dans les grains d'apatite aux gisements de Highland Valley, de Gibraltar et de Woodjam, les fortes anomalies négatives en Eu combinées aux concentrations plus élevées en Mn et plus faibles en Mg et Sr indiquent également des magmas plus fractionnés, dépourvus de proportions significatives de minéraux ferromagnésiens, par rapport au système porphyrique alcalin à Cu-Au de Mount Polley. La classification des grains d'apatite analysés à l'aide de fonctions discriminantes permet d'identifier correctement le type de gîte porphyrique des quatre gisements étudiés. Contrairement aux grains d'apatite détritiques aux autres gisements, ceux présents dans le till au gisement de Woodjam montrent surtout une affinité aux roches stériles ou témoignent d'un appauvrissement métasomatique de la plupart des éléments mineurs et en traces, ce qui indiquerait qu'ils proviennent peut-être d'une zone touchée par une altération de faible température plutôt que d'être issus de roches minéralisées comme celles de la zone Southeast de ce gisement. Nos résultats montrent que la composition chimique en éléments traces de l'apatite est caractéristique de types particuliers de gîtes porphyriques et que, par conséquent, elle peut être utilisée comme outil d'exploration pour ces gisements.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La composition d'un mineral riche en phosphate que l'on appelle apatite peut fournir une indication de la source de ce minéral: roches avec des minéraux économiques ou roches sans minéraux économiques. Dans notre étude, nous démontrons que la composition de l'apatite provenant de sediments glaciaires non-consolidés nous fournit une indication du type de roche à la source qui peut être une roche intrusive (comme le granite) avec des minéraux cuivreux.
GEOSCAN ID297773