GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreRadar satellites measure ice cover displacements induced by moving vehicles
Auteurvan der Sanden, J J; Short, N H
SourceCold Regions Science and Technology vol. 133, 2016 p. 56-62, https://doi.org/10.1016/j.coldregions.2016.10.001
LiensSupplementary Data - Données supplémentaires
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150448
ÉditeurElsevier
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.coldregions.2016.10.001
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; kmz
Sujetstélédétection; imagerie par satellite; imagerie radar; glace marine; mouvement de la glace; moyens de transport; effets sur l'environnement; bathymétrie; eaux de surface; lacs; Traitement des données; géologie de l'environnement; géologie de l'ingénieur
Illustrationsschematic diagrams; graphs; satellite images; photographs; histograms; 3-D images
ProgrammeInfrastructures terrestres, Géosciences de changements climatiques
ProgrammeProgramme du plateau continental polaire
Résumé(non publié)
La couverture de glace constitue une base efficace et peu dispendieuse pour réaliser des routes saisonnières, ce qui facilite la mise en place de précieux liens de transport terrestre vers des emplacements de sites des régions froides isolées. Les véhicules circulant sur la glace flottante modulent sa surface d'une manière qui dépend de variables liées à la glace, la bathymétrie et la circulation. Dans certaines conditions, les véhicules peuvent causer des percées de la couverture de glace qui mettent en péril la productivité, la propriété et la vie. L'amorçage de défaillances de la couche de glace par le trafic est couramment désigné sous le nom de problème des véhicules en mouvement. Les progrès scientifiques visant à atténuer ce problème ont été limités. Les experts en la matière ont fait valoir que cela est dû, en partie, à l'absence de moyens pratiques et précis pour mesurer les modulations de la glace. Dans le présent travail, nous démontrons une capacité jusque-là inconnue des satellites radar, soit la mesure de la modulation de la couverture de glace par les véhicules en mouvement avec un nombre inégalé de vues, un niveau de détail spatial supérieur et une précision verticale à l'échelle millimétrique. Cette capacité est fondée sur des technologies radars par satellite qui sont actuellement expérimentales et à des techniques de traitement des données radar interférométriques différentielles. Les modulations des glaces mesurées au moyen de dispositifs classiques sont généralement décrites comme des « écarts »; pour les mesures satellitaires radar, on les désigne à dessein comme « déplacements » pour faire état de la différence touchant le principe de mesure. Nos résultats constituent une occasion pour les intervenants qui s'occupent d'observation des routes de glace et d'observation de la Terre par satellite et ils peuvent susciter un regain d'intérêt et contribuer à faire des progrès pour atténuer le problème des véhicules en mouvement et ainsi aider à améliorer l'efficacité et la sécurité du transport routier sur la glace.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La couverture de glace fait partie intégrante des régions froides et peut faciliter les transports terrestres essentiels pour les sites qui ne sont pas reliés à des routes permanentes. Les véhicules circulant sur la glace flottante modulent sa surface d'une manière qui dépend de variables liées à la glace, la bathymétrie et la circulation. Dans certaines conditions, les véhicules peuvent causer des percées dans la couverture de glace qui mettent en péril la productivité, la propriété et des vies humaines. A ce jour, les progrès scientifiques visant à atténuer ce problème ont été limités. Les experts en la matière ont fait valoir que cela est dû, en partie, à l'absence de moyens pratiques et précis pour mesurer les modulations de la glace. Dans le présent projet, nous démontrons une capacité jusque-là inconnue des satellites radar, soit la mesure de la modulation de la couverture de glace par les véhicules en mouvement avec une vue d'ensemble inégalée, un niveau de détail supérieur et une précision verticale à l'échelle millimétrique. Cette capacité est fondée sur des technologies expérimentales par radars satellitaires et sur des techniques de traitement de données radar interférométriques. On s'attend à ce que nos résultats intéressent les intervenants qui s'occupent des routes de glace, et les spécialistes en l'observation de la Terre par satellite.
GEOSCAN ID297708