GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreTiming of progressive salinic orogeny D1/D2 deformation by in situ 40Ar/39Ar dating of cleavage domains within Tetagouche-Exploits back-arc basin, New Brunswick
TéléchargerTéléchargements
AuteurKellett, D A; Rogers, N; van Staal, C R; Wilson, R A
SourceCommission géologique du Canada, Présentation scientifique 41, 2016, 19 pages, https://doi.org/10.4095/297628
Année2016
ÉditeurRessources naturelles Canada
RéunionCanadian Tectonics Workshop; Sydney, N.S.; CA; Octobre 2-4, 2015
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/297628
Mediaen ligne; numérique
Formatsppt
ProvinceNouveau-Brunswick
SNRC21O/07NE; 21O/08; 21O/09; 21O/10SE; 21P/05; 21P/12
Lat/Long OENS-66.7500 -65.5000 47.7500 47.2500
Sujetszones tectonostratigraphiques; datations au zircon; datations radiométriques; datation argon-argon; datations argon-argon; roches ignées; roches volcaniques felsiques; roches volcaniques; milieu sédimentaire; déformation; bassins; evolution du bassin; Groupe de Tetagouche ; géochronologie; stratigraphie; Ordovicien; Silurien; Paléozoïque
Illustrationslocation maps; photomicrographs; photographs; diagrams; plots
ProgrammeÉtude des gîtes de sulfures massifs volcaniques, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
Diffusé2016 03 11
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La présentation traite des difficultés à établir la datation des processus de déformation constatés dans les roches et souligne les avantages et les inconvénients de deux approches pour la datation 40Ar/39Ar, une méthode de calcul de l'âge des roches utilisant la désintégration naturelle du potassium en argon au cours des temps géologiques. Nous présentons une étude de cas tirée du projet sur les sulfures massifs volcanogènes de l'IGC-4, pour lequel les deux méthodes ont été mises à profit et intégrées à des données structurales et chimiques complémentaires afin de déterminer l'âge de la déformation inscrite dans les roches sous forme de domaines de clivage. Les résultats nous aident à comprendre l'assemblage progressif de la chaîne des Appalaches.
GEOSCAN ID297628