GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreSagar Property, Romanet Horst, Labrador Trough, Quebec, Canada : Potential for Iron-Oxide-Copper-Gold-type (IOCG) deposits?
AuteurRufiange, E; Nadeau, O; Corriveau, L; Montreuil, J F
SourceGeological Association of Canada, Program and Abstracts vol. 39, 2016 p. 80
LiensOnline - En ligne
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150428
ÉditeurAssociation géologique du Canada
RéunionGAC-MAC 2016; Whitehorse, Yukon; CA; juin 1-3, 2016
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier
Formatspdf
ProvinceQuébec
Sujetsmétaux de base; argent; or; cuivre; altération hydrothermale; oxydes de fer; prospection minière; hématite; magnetite; analyses des éléments en trace; géologie économique; géologie générale; géochimie
ProgrammeÉtude des gîtes d'uranium, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
RésuméLa fosse du Labrador a été explorée pour les ressources naturelles depuis plus d'un siècle et le Hors de Romanet (40 x 12 km) est l'une des douze zones lithotectoniques de la fosse qui a été explorée pour les métaux précieux et usuels tels que l'or, l'argent et le cuivre pour plus de 50 ans De récents travaux géologiques poursuivis sur la propriété Sagar par Honey Badger Exploration Inc., Energizer Resources Inc., la Commission géologique du Canada et un groupe de recherche de l'Université d'Ottawa a mis en lumière la variété des types d'altération hydrothermale et de leurs associations métalliques, suggérant fortement l'existence de minéralisation à oxyde de fer cuivre-or (IOCG). Est-ce que la caractérisation de la signature chimique de l'altération en fer pourrait représenter un vecteur de minéralisation pour l¿exploration? Quelle est la source des fluides et des métaux? Pour répondre à ces questions, l'hématite et la magnétite d'une diversité d¿unités lithologiques sont caractérisées en utilisant les relations sur le terrain, les observations pétrographiques et les analyses chimiques. Les oxydes de fer seront analysés pour les éléments majeurs, mineurs et traces à l'aide de la microsonde électronique et de spectromètre de masse à ablation laser. Ces résultats, combinés aux données existantes et à celles d'autres gisements de type IOCG, devraient contribuer à améliorer la compréhension des types de minéralisation dans le Horst. La recherche à long terme veut confirmer (ou infirmer) que l¿altération et la minéralisation ont eu lieu entre 1870 et 1820 Ma, et que les fluides minéralisateurs proviennent de la zone de subduction associée au batholite De Pas.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La fosse du Labrador a été explorée pour les ressources naturelles depuis plus d'un siècle et l¿une des cibles les plus prometteuses est le Horst de Romanet (40 x 12 km). Un programme de recherche d'abord entrepris sous l¿égide d¿un accord de partage de tâches GEM2 avec Honey Badger Exploration Inc. et Energizer Resources Inc. se poursuit à l¿Université d'Ottawa en vertu d'un accord de partage de collection avec RNCan sous l¿IGC5 pour faire la lumière sur la variété des types de gisements à oxydes de fer potentiellement formés au sein de bassins sédimentaires riches en carbonates (le Horst) incluant ceux de type IOCG. Ce résumé porte sur les travaux menés sur la composition des oxydes de fer en tant que vecteur de minéralisation alors que la recherche à plus long terme vise à comprendre la source des fluides et des métaux pour les minéralisations polymétalliques uranifères telles celles du Horst.
GEOSCAN ID297599