GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreAre IOCG-type alteration and mineralization from the Labrador Trough similar to those of the Great Bear Magmatic Zone?
AuteurNadeau, O; Rufiange, E; Corriveau, L; Montreuil, J F; DeToni, A F
SourceAGC-AMC-SCGP-SCSS Reunion conjoint, Receuil des Résumés vol. 39, 2016.
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150426
ÉditeurAssociation géologique du Canada
RéunionGAC-MAC 2016; Whitehorse, Yukon; CA; juin 1-3, 2016
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest
SNRC86C; 86D; 86E; 86F; 86L; 86K
Sujetsfer; oxydes de fer; altération hydrothermale; roches hôtes; géologie économique; géologie générale; géochimie
ProgrammeÉtude des gîtes d'uranium, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
LiensOnline - En ligne
RésuméLes recherches géologiques menées entre 2005 et 2016 dans la zone magmatique du Grand lac de l'Ours (GBMZ) par la Commission géologique du Canada au sein du projet GEM-1 IOCG Great Bear ont considérablement améliorées notre compréhension des systèmes d'altération à oxydes de fer et éléments alcalins et des liens génétiques entre les gîtes à oxydes de fer cuivre-or (IOCG), oxydes de fer-apatite (AIO) et des gisements d'uranium encaissés dans des albitites. En parallèle, des travaux récents menés dans le Romanet Horst de la Fosse du Labrador par Honey Badger Exploration Inc., Energizer Resources Inc., la Commission géologique du Canada et un groupe de l'Université d'Ottawa suggère que la variété de types et d'altération hydrothermale et leurs associations métallifères sont liées à des minéralisations de type IOCG et à U-Au encaissés dans des albitites. Une comparaison entre les contextes tectoniques du Horst et de la GBMZ, la signature chimique de leurs types d'altération hydrothermale et de leurs magnétites, et leurs séquences précurseurs permettra de contraster les types d'altération et les associations de métaux de systèmes se développant au sein de séquences volcaniques intermédiaires à felsiques et bassins sédimentaires silicoclastiques (GBMZ) versus ceux qui se forment dans des séquences volcaniques mafiques et bassins sédimentaires carbonatés (Romanet Horst).
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Les recherches géologiques menées par les programmes GEM et IGC dans la zone magmatique du Grand lac de l'Ours (GBMZ) ont considérablement améliorées notre compréhension des systèmes d'altération à oxydes de fer et éléments alcalins et des liens génétiques entre les gîtes à oxydes de fer cuivre-or (IOCG), oxydes de fer-apatite (AIO) et des gisements d'uranium encaissés dans des albitites au sein de séquences volcaniques intermédiaires à felsiques et bassins sédimentaires silicoclastiques (GBMZ). Des accords de collaborations au sein de ces programmes entre RNCan, Honey Badger Exploration Inc., Energizer Resources Inc. et l'Université d'Ottawa permettent aujourd¿hui de contraster ces potentiels minéraux avec ceux issus de tels systèmes formés au sein de séquences volcaniques mafiques et bassins sédimentaires carbonatés (Romanet Horst). A long terme le but est de mieux comprendre la source des fluides et des métaux au sein de ces systèmes polymétalliques uranifères.
GEOSCAN ID297597