GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreNew U-Pb zircon crystallization ages from the Aishihik Batholith, southern Yukon
AuteurJoyce, N L; Colpron, M; Allan, M; Sack, P J; Crowley, J L; Chapman, J B
SourceYukon exploration and geology 2015; 2015 p. 131-149
Année2015
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150368
ÉditeurYukon Geological Survey
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceYukon
SNRC115
Lat/Long OENS-144.0000 -136.0000 63.0000 60.0000
Sujetsbatholites; cuivre; or; gisements porphyriques; cuivre porphyrique; orthogneiss; datation au uranium-plomb; orogenèse; prospection minière; analyse par spectromètre de masse; géologie économique; géochimie; géochronologie; pétrologie ignée et métamorphique; géologie régional; Jurassique; Trias
Illustrationsgeologic maps; tables; photographs; graphs; photomicrographs
ProgrammeTransitions de porphyres régionaux de l'ouest de la Cordillère, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
De nouvelles datations U-Pb sur zircon (microsonde ionique à haute résolution et à haut niveau de sensibilité [SHRIMP] et ablation laser-spectrométrie de masse à plasma à couplage inductif [LA-ICP-MS]) effectuées sur des roches granitoïdes du batholite d'Aishihik révèlent un intervalle d'environ 190-180 Ma pour la suite plutonique de Long Laek, ce qui confirme les âges déterminés précédemment par la méthode moins précise de spectrométrie de masse à thermoionisation (TIMS) sur plusieurs grains. Aucune des phases du batholite d'Aishihik n'est aussi ancienne que la suite de Minto au nord, ce qui, par conséquent, réduit la possibilité de retrouver des minéralisations de Cu-Au-Ag de style Minto dans le batholite. Cependant, la présence locale d'intrusions de niveaux apparemment peu profonds donne à penser que des parties du batholite d'Aishihik pourraient constituer des cibles pour des minéralisations porphyriques de Cu-Au plus caractéristiques. La dation U-Pb sur zircon par LA-ICP-MS de deux échantillons d'orthogneiss provenant de la marge occidentale du batholite d'Aishihik a livré des âges de protolite du Mississippien précoce analogues à ceux de la suite plutonique de Simpson Range (terrane de Yukon-Tanana), ainsi que des âges du Jurassique pour les lisérés d'accroissement secondaire des cristaux qui sont compatibles avec une fusion partielle liée à la mise en place du batholite d'Aishihik.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Dans ce rapport, nous présentons les résultats préliminaires et les modèles élaborés dans le cadre du programme GEM 2 sur les roches volcaniques et plutoniques en Colombie-Britannique et au Yukon. Il indique en détail la répartition et les caractéristiques de roches volcaniques rares d¿après les analyses effectuées sur le terrain et en laboratoire. Il présente un nouveau modèle de la genèse de ces roches qui a nécessité des températures inhabituelles. Les résultats présentés dans ce rapport aident à perfectionner le modèle GEM-2 dont le but ultime est de redéfinir les modèles tectoniques régionaux de la Cordillère.
GEOSCAN ID297463