GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreApplication of portable XRF to the direct analysis of till samples from various deposit types in Canada
AuteurHall, G E M; McClenaghan, M B; Pagé, L
SourceTribute to Eion M. Cameron; Geochemistry: Exploration, Environment, Analysis 16, 1, 2016 p. 62-84, https://doi.org/10.1144/geochem2015-371
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150366
ÉditeurAssociation of Applied Geochemists
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1144/geochem2015-371
Mediapapier; en ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est reliée à les publications suivantes
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest; Ontario; Nouveau-Brunswick
SNRC21J/02; 21J/03; 21J/06; 21J/07; 21O/08; 31M/05; 85B/09; 85B/10; 85B/15; 85B/16
Lat/Long OENS -66.3336 -66.2917 47.3167 47.2833
Lat/Long OENS -67.1000 -66.9167 46.4167 46.2167
Lat/Long OENS-114.9167 -114.0000 61.0000 60.6667
Lat/Long OENS -79.7611 -79.7611 47.4533 47.4514
Sujetsprospection minière; exploration de dépôts glaciaires; dépôts glaciaires; tills; analyses de till; géochimie du till; méthodes de prospection; gisements minéraux; cuivre; plomb; zinc; tungstène; molybdène; kimberlites; éléments d'indice; stockage d'échantillons; géologie du substratum rocheux; analyses spectroscopiques; directions du transport de la glace; Camp minier de Bathurst; Champ de kimberlite de Lake Timiskaming; Kimberlite de Triple B ; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; géologie économique; géochimie; Phanérozoïque; Cénozoïque; Quaternaire
Illustrationsgeological sketch maps; location maps; cross-sections; plots; spectra; bar graphs
ProgrammeÉtude des gîtes porphyriques, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
ProgrammeGEM : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
ProgrammeL'Initiative géoscientifique ciblée (IGC-1), 2000-2003
ProgrammeInitiative géoscientifique ciblée (IGC-3), 2005-2010
LiensDatasets - Ensemble de données
Résumé(non publié)
Dans la présente étude, nous comparons les résultats d'analyses directes à l'aide d'appareils portatifs de fluorescence X (pXRF) sur des échantillons de till non tamisés à ceux obtenus par des méthodes de laboratoire établies (attaque à l'eau régale ou fusion et analyse par spectrométrie de masse à plasma à couplage inductif [ICP-MS]) et spectrométrie d'émission à plasma à couplage inductif [ICP-ES]) sur la fraction <0,063 mm afin de déterminer si l'application d'analyses directes par pXRF sur le terrain pouvait constituer un guide acceptable pour les travaux de suivi immédiats. À cette fin, nous avons choisi quatre sites au Canada : le gisement de sulfures massifs volcanogènes (SMV) à Cu-Pb-Zn de Halfmile Lake; le gisement de W-Mo encaissé dans une intrusion de Sisson; un gisement de Pb-Zn de type Mississippi-Valley dans le district de Pine Point; et la kimberlite de Triple B. Pour cette étude, nous avons utilisé des échantillons de till non tamisés provenant de la collection d'archives de la CGC, qui comprennent des échantillons recueillis dans le secteur environnant (bruit de fond), directement au-dessus des gisements et à différentes distances en aval glaciaire de chacun des gisements. Les sacs Ziploc® et Whirl-Pak® ayant servi à contenir les échantillons sur le terrain ont été testés pour leurs propriétés d'atténuation des rayons X et la contamination. En général, la performance de l'analyse pXRF dans les quatre régions d'essai s'est avérée très bonne lorsque les concentrations d'éléments (indicateurs et traceurs) se situaient bien au-dessus des limites de détection offertes par cette technique (de l'ordre de quelques ppm pour plusieurs éléments). Les éléments qui se sont avérés de bons éléments indicateurs (constituants importants du minerai ou des substances utiles) ou éléments traceurs (ceux qui sont associés aux éléments utiles) par les méthodes établies affichent des configurations semblables d'après les déterminations par pXRF et correspondent aux éléments suivants : Zn, Cu, Pb et As au gisement de Halfmile Lake; W, Mo, Cu, Zn, Pb et As au gisement de Sisson; Zn, Pb et Fe dans le district de Pine Point; et Ca, Sr, Cr et Ni pour la kimberlite de Triple B. Les éléments traceurs dont les concentrations étaient trop faibles pour être déterminées par pXRF comprennent : Ag et Sb au gisement de Halfmile Lake; Ag et Cd au gisement de Sisson; Cd, S et Se dans le district de Pine Point; et Co, Mg, P, U et Th pour la kimberlite de Triple B. Le Bi n'a pu être utilisé aux gisements de Halfnmile Lake et de Sisson en raison des teneurs de fond élevées (teneurs équivalentes d'environ 50 ppm) déterminées par pXRF ainsi que du signal bruité. Les éléments qui tendent à offrir un faible niveau de précision (trois analyses par échantillon) par pXRF dans certains échantillons, en raison d'une hétérogénéité de ceux-ci, comprennent Sn, V et W. Dans la majorité des échantillons, la concentration de Hg a été rapportée à tort par pXRF comme étant de l'ordre de quelques ppm alors qu'en réalité elle est de l'ordre de quelques ppb. Plusieurs échantillons riches en Pb, Zn (env. 1 % de Pb, Zn) et en Fe (jusqu'à 16 % de Fe) ont révélé des interférences spectrales par Pb sur As; Th et Se; Zn sur Cu; et Fe sur Co. Les résultats de six échantillons de till analysés dans des sacs Ziploc® et Whirl-Pak® montent que les sacs Ziploc® absorbent moins de photons de faible énergie et qu'ils s'avèrent plus appropriés à la détermination d'éléments légers tels que Si, K et Ca.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Ce papier journal décrit comment appliquer les méthodes de XRF portatifs à des échantillons de till prélevés sur le terrain et fournit une évaluation de la majeure et oligo-éléments qui seront utiles autour types de dépôt de quatre minérales: sulfures massifs volcanogènes, de type Mississipi Valley plomb-zinc, des intrusions hébergé tungstène-molybdène, et de la kimberlite.
GEOSCAN ID297461