GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitrePetrology of explosive Middle-Upper Triassic ultramafic rocks in the Mess Creek area, northern Stikine terrane
AuteurMilidragovic, D; Joyce, N L; Zagorevski, A; Chapman, J B
SourceBritish Columbia Ministry of Energy and Mines, British Columbia Geological Survey Paper 2016-1, 2016 p. 95-111
LiensOnline - En ligne
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150348
ÉditeurBritish Columbia Ministry of Energy and Mines
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceColombie-Britannique
SNRC104G/02; 104G/03; 104G/06; 104G/07
Lat/Long OENS-131.3333 -130.7500 57.5000 57.1667
Sujetspétrologie ignée; roches ultramafiques; faciès; analyses de faciès; pyroclastiques; datations argon-argon; Terrane de Stikine ; Groupe de Stuhini ; Stikinie; pétrologie ignée et métamorphique; géochronologie; Mésozoïque; Trias
Illustrationslocation maps; stratigraphic sections; photographs; photomicrographs; tables; plots
ProgrammeTransitions de porphyres régionaux de l'ouest de la Cordillère, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
Dans le nord-ouest de la Colombie-Britannique, le faciès de Mess Lake du Groupe de Stuhini (Trias intermédiaire et supérieur) renferme une unité de brèche à lapillis, de tuf à lapillis et de cinérite riches en olivine et largement serpentinisés, mise en place en milieu subaquatique. Les concentrations de MgO sur roche totale relativement élevées (29-38 % en poids, sans perte au feu) des échantillons de roches pyroclastiques de cette unité rendent compte d'une importante accumulation d'olivine. Ces roches pyroclastiques ultramafiques présentent également un fort en enrichissement en Ba et un appauvrissement en Nb+Ta par rapport à La, ce qui est cohérent avec une provenance dans l'asthénosphère (manteau) métasomatisée par le jeu d'une dalle subduite dans un cadre d'arc volcanique. La reconstitution du liquide parental indique qu'il s'agit d'un magma d'arc primitif provenant du manteau, qui renferme jusqu'à 16-20 % en poids de MgO. L'unité contient du verre volcanique non altéré, ce qui révèle un métamorphisme régional de faible intensité et laisse croire que le dépôt de ces roches pyroclastiques est postérieur à la mise en place du pluton de Hickman situé à proximité, qui a livré des âges 40Ar/39Ar sur hornblende de 222,2±2,8 Ma, 221,6±2,5 Ma et 220,1 ±2,7 Ma. Les plutons ultramafiques de type alaskien de la suite de Polaris (Trias moyen et tardif) ainsi qu'un diatrème basaltique postérieur au pluton de Hickman, qui renferme des fragments picritiques, sont spatialement associés aux roches pyroclastiques ultramafiques et leur sont grossièrement contemporains, mais un lien pétrogénétique demeure à être établi.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Dans ce rapport, nous présentons les résultats préliminaires et les modèles élaborés dans le cadre du programme GEM 2 sur les roches volcaniques et plutoniques en Colombie-Britannique et au Yukon. Il indique en détail la répartition et les caractéristiques de roches volcaniques rares d¿après les analyses effectuées sur le terrain et en laboratoire. Il présente un nouveau modèle de la genèse de ces roches qui a nécessité des températures inhabituelles. Les résultats présentés dans ce rapport aident à perfectionner le modèle GEM-2 dont le but ultime est de redéfinir les modèles tectoniques régionaux de la Cordillère.
GEOSCAN ID297423