GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreOverview of bedrock mapping and results from portable X-ray fluorescence spectrometry in the eastern part of the Tehery Lake-Wager Bay area, western Hudson Bay, Nunavut
AuteurSteenkamp, H M; Wodicka, N; Lawley, C J M; Peterson, T D; Guilmette, C
SourceCanada-Nunavut Geoscience Office, Summary of Activities 2015, 2015 p. 121-133
LiensOnline - En ligne (incl. supplemtary data - données supplémentaires)
Année2015
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150328
ÉditeurBureau géoscientifique Canada-Nunavut
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier
Formatspdf
ProvinceNunavut
SNRC46D/05; 46D/11; 46D/12; 46D/13; 46D/14; 46E/03; 46E/04; 46E/05; 46E/06; 56A; 56B; 56C/01; 56C/02; 56C/07; 56C/08; 56C/09; 56C/10; 56C/15; 56C/16; 56F/01; 56F/02; 56F/07; 56F/08; 56F/09; 56F/10; 56F/15; 56F/16; 56G/01; 56G/02; 56G/03; 56G/04; 56G/05; 56G/06; 56G/07; 56G/08; 56G/09; 56G/10; 56G/11; 56G/12; 56G/13; 56G/14; 56H/01; 56H/02; 56H/03; 56H/04; 56H/05; 56H/06; 56H/07; 56H/08; 56H/09; 56H/10; 56H/11; 56H/12; 56H/13
Lat/Long OENS -93.0000 -86.7500 65.8500 64.0000
Sujetsméthodes de prospection; analyses spectrométriques; fluorescence aux rayons x; antécédents géologiques; antécédents tectoniques; antecedents de sedimentation; magmatisme; métamorphisme; sedimentation; altération; géologie du substratum rocheux; lithologie; roches sédimentaires métamorphosées; roches métamorphiques; roches ignées; roches intrusives; roches volcaniques; tonalites; gneiss; granodiorites; monzogranites; syenites; orthogneiss; amphibolites; basaltes; andésites; porphyres; quartzites; formations ferrifères; plutons; zones de cisaillement; caractéristiques structurales; failles; gisements minéraux; assemblages de minéraux; métaux; argent; or; platine; nickel; cuivre; bismuth; cobalt; fer; arséniures; dépôts glaciaires; tills; échantillons de till; échantillons de sédiment de cours d'eau; Suite de Snow Island ; Suite d'Hudson ; Zone de cisaillement de Wager ; Faille de Chesterfield ; Essaim de dykes de Mackenzie ; Complexe de Daly Bay ; géologie régional; minéralogie; stratigraphie; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; géologie économique; Précambrien
Illustrationsgeological sketch maps; photographs; plots
ProgrammeProgramme du plateau continental polaire
ProgrammeGEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
ProgrammeInvestissements stratégiques dans le développement économique du Nord (ISDEN)
ProgrammeBureau géoscientifique Canada-Nunavut, Programme de financement
RésuméLes travaux de cartographie géoscientifique Tehery-Wager, une initiative menée conjointement par la Commission géologique du Canada et le Bureau géoscientifique Canada-Nunavut, doivent s'échelonner sur quatre ans. Ils ont pour objet d'acquérir de nouvelles connaissances de nature géoscientifique dans le but de permettre la réalisation de cartes géologiques modernes de la surface et du substratum rocheux, l'évaluation du potentiel économique de la région et la caractérisation des antécédents tectoniques, magmatiques, sédimentaires et métamorphiques des unités lithologiques qu'elle renferme. Des deux campagnes de terrain prévues, la première a eu lieu en 2015 dans la région du lac Tehery et de la baie Wager, au nord de Chesterfield Inlet, au Nunavut, et a porté sur la cartographie du substratum rocheux, en mettant plus particulièrement l'accent sur la façon de mieux documenter et caractériser les types et les propriétés des roches dans l'ensemble de la partie orientale de la région à l'étude. On compte au nombre des unités lithologiques importantes un gneiss de composition tonalitique à granodioritique de l'Archéen, un gneiss de composition monzogranitique à syénogranitique, un monzogranite porphyritique à feldspath potassique (qui peut possiblement être mis en corrélation avec la suite de Snow Island datée à 2,6 Ga), des roches supracrustales présumément d'âge protérozoïque, une unité non déformée dont la composition varie du monzogranite au granite syénitique (qui peut possiblement être mise en corrélation avec la suite de Hudson datant de 1,85 à 1,81Ga) ainsi que des intrusions ultrapotassiques plus ou moins contemporaines, dont la composition varie de la clinopyroxénite à la syénite. À l'aide d'appareils portatifs de fluorescence à rayons X, on a pu effectuer sur le terrain des analyses spectrométriques de l'orthogneiss de composition mafique à intermédiaire ainsi que des couches d'amphibolite dans les panneaux de roches métasédimentaires et dans l'orthogneiss tonalitique à granodioritique. Les données recueillies semblent indiquer que la composition des roches, plus ou moins métasomatisées, varie de basaltique à andésitique. La composition des échantillons les moins altérés, qui varie de phases minérales d'un type soit primitif, soit mantellique, à un type plus évolué, associée aux configurations en éventail formés par plusieurs éléments indique la présence de nombreuses sous-populations à caractère chimique distinct au sein de la série d'échantillons basaltiques. Les résultats préliminaires témoignent du fait que des mesures non destructives prises sur place et en temps réel à l'aide d'instruments portatifs de fluorescence X s'avèrent un outil chimiostratigraphique avantageux qui peut servir à la réalisation sur le terrain de travaux de cartographie du substratum rocheux.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Le projet géoscientifique de Tehery-Wager est un projet de quatre ans mené par la Commission géologique du Canada et le Bureau géoscientifique Canada-Nunavut. L'objectif du projet consiste à recueillir de nouvelles données géoscientifques en vue d'élaborer des cartes modernes du substratum rocheux et des sédiments de surface, d'évaluer le potentiel économique et de comprendre les événements qui ont créé et altéré les roches dans la région. La première de deux campagnes de cartographie du substratum rocheux sur le terrain a été réalisée l'été dernier dans la partie est de la région de Tehery-Wager, au nord du bras Chesterfield (Nunavut), et visait à documenter et interpréter les types de roches, les plis et les failles. Les principales unités lithologiques observées se composent de tonalite à syénogranite datant de 2,9 et 2,7 milliards d'années (Ga), de monzogranite avec de gros grains de feldspath potassique (probablement identique à celui de la suite de Snow Island datant de 2,6 Ga), de roches sédimentaires métamorphisées, de monzogranite à syénogranite non déformé (probablement identique à celui de la suite d'Hudson datant de 1,85 à 1,81 Ga) et d'intrusions de clinopyroxénite à
GEOSCAN ID297391