GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreAn overview of the surficial geology map compilation, RapidEye land-cover mapping and permafrost studies for infrastructure in the western Hudson Bay area, Nunavut
AuteurTremblay, T; Kendall, M S; Leblanc, A -M; Bellehumeur-Génier, O; Oldenborger, G A; Budkewitsch, P; Mate, D J
SourceCanada-Nunavut Geoscience Office, Summary of Activities 2015, 2015 p. 145-159 (Accès ouvert)
LiensOnline - En ligne
Année2015
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150327
ÉditeurBureau géoscientifique Canada-Nunavut
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf (Adobe® Reader®); tfw; tif; xml; xlsx (Microsoft® Excel®)
ProvinceNunavut
ProgrammeBureau géoscientifique Canada-Nunavut, Programme de financement
Diffusé2015 01 01
RésuméDans le cadre du projet géoscientifique de l'ouest de la baie d'Hudson dirigé par le Bureau géoscientifique Canada-Nunavut, on a procédé à la cueillette et à la compilation de données géoscientifiques relatives aux infrastructures. Le but d'importants nouveaux projets d'infrastructure à l'étude dans la région de Kivalliq, au Nunavut, notamment le corridor routier proposé reliant le Manitoba et le Nunavut, est de contribuer aussi bien au développement communautaire qu'à celui des ressources naturelles. La partie ouest de la baie d'Hudson se situe dans une zone de pergélisol continu où presque la totalité (90 à 100%) de la région en question repose sur du pergélisol. Des lacunes au niveau des connaissances géoscientifiques au sujet de cette région s'avèrent une entrave à l'amélioration du processus de prise de décisions éclairée lorsqu'il s'agit de construire ce type d'infrastructure. Le présent article porte sur 1) la nouvelle restitution numérique de données géologiques de surface de la région, établie à partir de diverses cartes publiées au cours des années 1970 et 1980; 2) la méthodologie adoptée afin d'interpréter la couverture des terres à partir d'images captées par le système RapidEye de façon à mieux faire ressortir l'emplacement de certaines sources possibles d'agrégats (dépôts de gravier), d'affleurements de la roche en place, de tills pierreux, de sédiments fraîchement érodés et de surfaces couvertes par de la végétation ou de l'eau; 3) l'élaboration d'un répertoire bibliographique d'échantillons géochimiques provenant de tills ou de sédiments lacustres ainsi que de cartes de synthèse de la géologie du substratum rocheux et de l'emplacement des venues minérales; et 4) un sommaire des ouvrages publiés relatifs aux conditions propres au pergélisol. L'article porte également sur des travaux en cours ou éventuels ayant trait: 1) à l'intégration des connaissances actuelles et du savoir traditionnel au sujet du pergélisol; 2) à l'évaluation du niveau de perturbation de la surface du sol au moyen de méthodes de télédétection; et 3) à de nouveaux travaux cartographiques de la géologie du substratum rocheux entrepris en vue de compléter la couverture de la région à l'étude.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Le projet de l'Ouest de la Baie d'Hudson est dirigé par le Bureau géoscientifique Canada-Nunavut pour la collecte et la compilation d'information géoscientifique pour le développement des infrastructures. Des nouvelles infrastructures, incluant la route Manitoba-Nunavut, sont proposées pour supporter le développement des communautés et des ressources naturelles. La zone de l'Ouest de la Baie d'Hudson est dans le pergélisol continu, où 90'100% de la region est toujours congelée sous la surface. Les données géoscientifiques régionales compilées manquent dans cette region, et le bureau géoscientifique Canada-Nunavut et la Commission Géologique du Canada ont démarré un project (2014'2016) destiné à produire : 1) une compilation régionale de la géologie de surface pour la region, 2) des nouvelles interprétations satellites de la couverture de vegetation (incluant les sources de gravier, le roc affleurant et la vegetation), et 3) une bibliographie des échantillons de till et de sediments de lac, de la cartographie géologique du roc, et de la localisation des indices mineralisés. Des nouvelles cartes géologiques seront produites pour compléter la couverture. Les connaissances sur le pergélisol sera compilée incluant la literature, les savoirs traditionnels, les mouvements de surface et le climat.
GEOSCAN ID297390