GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreHow scientists' communications helped mitigate the psychosocial effects of the October 2012 magnitude 7.8 earthquake near Haida Gwaii, Canada
AuteurBird, A L; Lamontagne, M
SourceSeismological Research Letters vol. 86, no. 5, 2015 p. 1301-1309, https://doi.org/10.1785/0220140231
Année2015
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150302
ÉditeurCanadian Risk and Hazards Network
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1785/0220140231
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceColombie-Britannique; Région extracotière de l'ouest
SNRC103B; 103C; 103F; 103G
Lat/Long OENS-134.0000 -130.0000 54.0000 51.0000
Sujetssecousses séismiques; dangers pour la santé; sismicité; tsunami; Personnes; Nature et environnement; tectonique; Santé et sécurité
Illustrationslocation maps; seismograms; graphs
ProgrammeService d'information sur les dangers naturels au Canada, Service d'information sur les dangers naturels au Canada
Résumé(disponible en anglais seulement)
The sparsely populated region of Haida Gwaii, British Columbia, Canada (formerly known as the Queen Charlotte Islands) was struck on 27 October 2012 by a magnitude (Mw) 7.8 earthquake -- the second largest earthquake in Canada's written history. It was felt throughout British Columbia and into neighboring provinces, territories, and states, as far as 1600 km from the event’s rupture zone. Throughout Haida Gwaii, the shaking reportedly lasted 1.5 - 2 min, with about 30 s of especially strong shaking. Despite there being only light building damage and few, minor injuries, many of the inhabitants of Haida Gwaii found the earthquake and its numerous aftershocks to be a truly upsetting experience. Through public meetings and face-to-face interviews, the first author and other scientific presenters endeavored to mitigate the earthquakes' psychosocial impacts. Myths and misconceptions regarding earthquakes and tsunamis had to be addressed diligently. Lessons learned might be applied to future significant geohazard events, and we provide a summary of those lessons here.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Le tremblement de terre d'une magnitude (Mw) 7,8 de Octobre 2012 a eu lieu dans la région peu peuplée de l'archipel Haida Gwaii, en Colombie-Britannique (anciennement îles de la Reine Charlotte). Ce fut le deuxième plus grand séisme enregistré dans l'histoire du Canada et a été ressenti dans toute la Colombie-Britannique et aussi loin que le Yukon, l'Alberta et le Montana. La secousse a duré perceptiblement pour approximativement 1,5 minutes, avec une très forte agitation pendant environ 30 secondes. Bien que la construction des dommages était léger et il y avait peu de blessures mineures, la plupart des habitants Haida Gwaii trouvé le séisme et ses répliques une expérience traumatisante. Grâce à des réunions publiques et des entrevues en face-à-face, nous avons cherché à atténuer l'impact émotionnel des tremblements de terre. Les mythes et les idées fausses sur les tremblements de terre et le tsunami ont été traitées immédiatement.
GEOSCAN ID297312