GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreGeology, Nalluryuaq, Victoria Island, Northwest Territories
TéléchargerTéléchargements
AuteurBédard, J H; Rainbird, R H; Williamson, M -C; Steigerwaldt, K; Carpenter, J C; Winpenny, A; Lafond, G; Hulbert, L J; Hryciuk, M; Nabelek, P I; Naslund, H R; MacDonald, W M; Ootes, L
SourceCommission géologique du Canada, Carte géoscientifique du Canada 103, 2015, 1 feuille, https://doi.org/10.4095/297284
Année2015
ÉditeurRessources naturelles Canada
Éditionprelim.
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/297284
Cartes1 carte
Info. cartegéologique, 1/50,000
ProjectionProjection transverse universelle de Mercator, zone TUM 11 (NAD83)
Mediaen ligne; numérique
Liensreadme
Formatspdf; shp; xml; rtf; xls
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest
SNRC87G/07
Lat/Long OENS-117.0000 -116.0000 71.8000 71.5000
Sujetsgéologie du substratum rocheux; roches sédimentaires; sédiments marins; grès; dolomies; calcaires; silstones; schistes; évaporites; carbonates; roches ignées; roches volcaniques; filons rocheux; filons-couches; failles; roches intrusives; caractéristiques structurales; Intrusives de Franklin ; Supergroupe de Shaler ; Groupe de Reynolds Point ; Formation de Jago Bay ; Formation de Boot Inlet ; stratigraphie; géologie structurale; Précambrien; Protérozoïque
ProgrammeGestion de programme de l'ouest de l'Arctique, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Image
Diffusé2015 12 14
RésuméLe sous-sol du feuillet 87-G/9 (Nalluryaq) ainsi que de l'extrémité sud du feuillet 87-G/16 du SNRC est constitué principalement de roches sédimentaires du Supergroupe de Shaler du Néoprotérozoïque, qui comprennent des calcaires et des dolomies des formations de Boot Inlet et de Jago Bay, des arénites quartzeuses de la Formation de Fort Collinson et des évaporites gypseuses de la Formation de Minto Inlet. Des dépôts d'albâtre pouvant donner lieu à une exploitation en carrière se sont formés localement dans les évaporites gypseuses suite à un métamorphisme de contact. Les roches sédimentaires sont injectées de filons-couches et de dykes basaltiques d'un âge correspondant à celui de l'événement de Franklin (env. 720 Ma), qui se divisent en intrusions de type 1, plus anciennes et plus riches en olivine, et en intrusions de type 2, plus récentes et à texture diabasique ou porphyrique à feldspath. Des exoskarns à oxydes de fer se sont formés dans le toit de failles normales synmagmatiques. Les strates reposent à plat ou s'inclinent faiblement vers le nord ou le sud, de part et d'autre de l'anticlinal de Walker Bay. Des pendages plus abrupts sont observés près des failles en raison d'un entraînement structural. Une discordance de base régionale sépare les roches détritiques et les roches carbonatées du Paléozoïque présentes au nord des roches du Protérozoïque sous-jacentes que l'on trouve au sud, mais le contact est souvent faillé et des domaines isolés de roches du Paléozoïque ont été conservés dans des grabens. Des failles normales de direction nord-nord-ouest (failles synmagmatiques du Protérozoïque) et de direction est-nord-est (failles du Phanérozoïque) sont omniprésentes et produisent une mosaïque d'affleurements constituée de blocs polygonaux.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Carte géologique du feuillet NTS 87 G/09, Isle de Victoria, TNO
GEOSCAN ID297284