GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreTectonomagmatic evolution of the southern Great Bear magmatic zone (Northwest Territories, Canada) : Implications on the genesis of iron oxide-alkali-altered hydrothermal systems
AuteurMontreuil, J F; Corriveau, L; Davis, W J
SourceEconomic geology and the bulletin of the Society of Economic Geologists vol. 111, 2016 p. 2111-2138, https://doi.org/10.2113/econgeo.111.8.2111
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150285
ÉditeurSociety of Economic Geologists
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.2113/econgeo.111.8.2111
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest
SNRC86C; 86D; 86E; 86L; 86K
Lat/Long OENS-119.0000 -116.0000 67.8333 63.0000
Sujetspotassium; orogénies; magmatisme; oxydes de fer; cuivre; or; minéralisation; déformation; géochimie; géochronologie
Illustrationslocation maps; geological sketch maps; diagrams; stratigraphic columns; graphs; plots; photographs; tables
ProgrammeÉtude des gîtes d'uranium, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
RésuméLa zone magmatique du Grand lac de l'Ours (Canada) est une ceinture volcano plutonique shoshonitique paléoprotérozoïque interprétée comme un arc continental. Elle s'est formée entre 1.87 et 1.85 Ga sur le substrat volcano-sédimentaire du terrane de Hottah, accrété au craton de l'Esclave à 1882 Ma durant la courte orogénie caldérienne. Cette large province magmatique affleure sur 450 km de long et consiste en des séries d'intrusions sub-volcaniques et leurs séquences volcaniques serties au sein de larges batholites qui leur sont postérieurs. Formées dans une courte fenêtre temporelle de 7 m.a., entre 1873 et 1866 Ma, les intrusions et séquences volcaniques sont précoces à contemporaines à la formation de plusieurs systèmes hydrothermaux à oxydes de fer et altération en éléments alcalins hôtes de gisements à oxydes de fer'cuivre'or (IOCG; NICO et Sue-Dianne) ainsi que de gîtes à oxydes de fer±apatite (IO±A; p. ex., Ron et Hump) et d'uranium encaissés dans des albitites (p. ex., Southern Breccia). Le magmatisme précoce dans le sud de la Zone magmatique du Grand lac de l'Ours entre 1873 et 1870 Ma est principalement rhyolitique et résulte en la formation de rhyolites, de roches volcanoclastiques rhyoliques ainsi que de dykes rhyolitiques préférentiellement mis en place dans des corridors de déformation orientés ouest à ouest-nord-ouest. Pendant ce magmatisme précoce, plusieurs épisodes de bréchification tectono-hydrothermale accompagnés d'altération IOAA intense ont été focalisés dans les corridors de déformation orientés ouest à ouest-nord-ouest. Autour de 1870'1869 Ma, la mise en place de roches volcaniques et intrusives, principalement de composition rhyolitique à andésitique et localement basaltique, marque une transition d'une régime tectonique compressif vers un régime extensionnel. Cette transition s'accompagne d'une augmentation du taux de production de magmas dans la zone de subduction aider par une rétroaction positive entre l'augmentation du taux de production de magmas et la vitesse d'ascension des magmas dans la croûte. Certaines roches volcaniques et plusieurs roches intrusives formées durant et après ce stade de transition ont une concentration élevée en F et une chimie de granites de type A. L'ascension initiale de ces magmas enrichis en F et la circulation d'un large volume de fluides magmatiques-hydrothermaux enrichis en CO2 et en halogènes dans les corridors de déformation ouest à ouest-nord-ouest d'une extension spatiale restreinte sont associées à la formation du gisement de NICO et aux indices poymétalliques uranifères de la Southern Breccia.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
L'Initiative géoscientifique ciblée (IGC) est un programme géoscientifique fédéral de collaboration qui fournit à l'industrie les connaissances géoscientifiques et les techniques novatrices de prochaine génération dont elle a besoin pour mieux détecter les gîtes minéraux enfouis, réduisant ainsi certains risques liés à l'exploration. Cette contribution du programme de l'Initiative géoscientifique ciblée fait partie d'une série d'articles scientifiques soumis pour un volume spécial sur les gîtes polymétalliques à oxydes de fer du Missouri et des Territoires du Nord-Ouest organisé par des chercheurs du USGS et de la Commission géologique du Canada. L'article optimise la géoscience régionale du programme de la Géocartographie de l'Énergie et des Minéraux dans la région du Grand lac de l'Ours. Les travaux ont été menés en collaboration avec le bureau géoscientifique des Territoires du Nord-Ouest, le secteur privé (Fortune Minerals Ltd), la communauté Tlicho de Gamètì et des universitaires.
GEOSCAN ID297268