GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreNorth Atlantic climatic events recorded in Aptian Naskapi Member cores, Scotian Basin
AuteurChavez, I; Piper, D J W; Pe-Piper, G; Zhang, Y
SourceCretaceous Research vol. 60, 2016 p. 297-307, https://doi.org/10.1016/j.cretres.2015.10.016
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150278
ÉditeurElsevier BV
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.cretres.2015.10.016
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; html
Sujetsaptien; carottes; ampélites; variations du niveau de la mer; paléoenvironnement; analyses stratigraphiques; corrélations stratigraphiques; Crétacé inférieur; méthodes de fluorescence aux rayons x; paléoclimats; biostratigraphie; puits; Membre de Naskapi ; Formation de Logan Canyon ; Puit Panuke B-90 ; Bassin Néo-Écossais; stratigraphie; géologie marine; géochimie; Crétacé
ProgrammeAnalyse de bassin et ressources géoscientifiques, Géoscience en mer
Résumé(non publié)
Des mudstones organiques laminés de couleur noire de l'Aptien précoce, dont ceux du niveau Selli, ont été identifiés sur de vastes étendues de la Téthys et dans des bassins de l'Europe de l'Ouest. Nous avons étudié cet intervalle dans le puits Panuke B-90 du Bassin Néo-Écossais, au large de la côte Est du Canada, à l'aide d'une coupe carottée de façon continue d'une succession de shales de couleurs variées appartenant au Membre de Naskapi inférieur. Notre étude permet d'élargir l'étendue paléogéographique des shales noirs pouvant être mis en corrélation avec ceux du niveau Selli et fournit de l'information quant aux liens qui existent entre ces shales et les variations du niveau de la mer et le paléoclimat. Nous avons établi des mesures de la concentration de carbone organique total (COT) dans 127 échantillons distincts, d'indicateurs chimiques indirects des conditions environnementales (Th/K, Mn/ Ti, K/Ti, Th/Ti, V/Ti) à l'aide d'un spectromètre de fluorescnce X portatif (pXRF) et des paramètres de couleur L*a*b* à l'aide d'un spectrophotomètre. Nous avons pu identifier plusieurs niveaux de shale noir et les mettre en corrélation avec des niveaux de shale semblables en Europe, qui sont compris entre la limite Barrémien-Aptien et le niveau Selli. L'indicateur environnemental indirect fourni par le rapport Th/K, qui nous renseigne sur les conditions d'humidité ou d'aridité du climat de l'intérieur du continent, n'affiche aucune variation systématique suivant les niveaux de shale noir. Nous pouvons supposer l'existence de plusieurs horizons de bas niveau marin dans des intervalles gréseux condensés, qui présentent des biotes d'eaux saumâtres et des structures sédimentaires de milieu tidal. Les intervalles de shale noir se rencontrent dans les intervalles de haut niveau marin, sans relation systématique avec les transgressions déduites. La formation des shales noirs est liée à des changements paléo-océnographiques qui pourraient trouver leur source dans des conditions régnant à distance du Bassin Néo-Écossais.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Cette étude fournit une corrélation précise basée sur des schistes de la plus faible Naskapis membres riches en carbone dans le bassin Néo-Écossais à des roches du même âge en Europe occidentale.
GEOSCAN ID297250