GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreInterpretation of borehole gravity data of the lalor volcanogenic massive sulfide deposit, Snow Lake, Manitoba, Canada
AuteurSchetselaar, E; Shamsipour, P
SourceInterpretation vol. 3, no. 3, 2015 p. T145-T154, https://doi.org/10.1190/INT-2014-0188.1
Année2015
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150092
ÉditeurSociety of Exploration Geophysicists
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1190/INT-2014-0188.1
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf; html
ProvinceManitoba
SNRC63K/16
Lat/Long OENS-102.0000 -100.0000 55.0000 54.7500
Sujetsprospection minière; techniques de cartographie; trous de mine; gravimètres; diagraphie géophysique; rhyolites; gisements minéraux; gîtes volcanogènes; anomalies gravimétriques; gravité de bouguer; anomalies de bouguer; lithofaciès; lithologie; roches ignées; roches volcaniques; roches intrusives; rhyodacites; roches métamorphiques; gneiss; schistes; caractéristiques structurales; failles, chevauchement; déplacement; métamorphisme; altération hydrothermale; lithogéochimie; minéralisation; Ceinture de Flin Flon Greenstone ; Orogène de Trans-hudson ; Traitement des données; géophysique; géologie économique; Précambrien
Illustrationsgeological sketch maps; profiles; tables; scatter diagrams; sections; plots
ProgrammeDeveloppements methodologie, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
Résumé(non publié)
Nous avons recueilli des données gravimétriques en sondage le long de cinq trous de forage recoupant le gisement de sulfures massifs volcanogènes de Lalor, situé dans la partie est de la ceinture de roches vertes de Flin Flon à Snow Lake (Manitoba, Canada). À partir des données gravimétriques en sondage, nous avons produit par des calculs de modélisation inversée des diagraphies de la densité apparente par intervalles et nous les avons comparées aux diagraphies des lithofaciès et du rapport Zr/TiO2; le rapport Zr/TiO2 étant un indicateur géochimique indirect permettant de différencier les roches volcaniques selon leur composition, de felsique à mafique. Les anomalies de densité apparente par intervalles inversée (DAII) sont principalement un reflet de l'alternance d'unités volcaniques mafiques et felsiques dans le mur et le toit du gisement de sulfures massifs. Les creux de DAII coïncident avec des valeurs élevées du rapport Zr/TiO2 et correspondent à des intervalles de rhyolite et de rhyodacite dans le toit. Les creux de DAII associés à des valeurs élevées du rapport Zr/TiO2 dans le mur du gisement se situent dans des intervalles de gneiss et de schistes formés par le métamorphisme de roches touchées par une altération hydrothermale, ce qui laisse croire que ces creux de DAII reflètent toujours la composition felsique de leurs protolites volcaniques. Une importante anomalie de Bouguer de l'ordre de 0,66 mGal (pic à pic), résultant d'un excès de masse estimé à 0,7 mT, peut être mise en corrélation avec la signature de la principale zone de minerai sulfuré dans les diagraphies de densité gamma-gamma dans trois trous de forage. La position de cette anomalie coïncide avec celle de la zone de minerai après reconstitution du déplacement le long d'une structure à pendage nord-est. Lorsqu'elles sont intégrées aux diagraphies de la lithologie et de la lithogéochimie le long des trous de forage, les données gravimétriques en sondage peuvent servir d'outil de cartographie géologique du sous-sol, en plus de permettre la détection directe de minéralisations.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
L'Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4) est un programme géoscientifique fédéral de collaboration qui fournit à l'industrie les connaissances géoscientifiques et les techniques novatrices de prochaine génération dont elle a besoin pour mieux détecter les gîtes minéraux enfouis, réduisant ainsi certains risques liés à l'exploration. Des données gravimétriques ont été recueillies en février 2014 dans cinq trous de forage dans le camp minier de Lalor, à Snow Lake, au Manitoba. Depuis 2008, des capteurs de gravité pour trou de forage ont été mis au point. Ils sont suffisamment petits pour être abaissés dans les trous et fournir des données sur la distribution de la masse volumique des formations géologiques en profondeur, y compris les gisements de minerai métallique. On a interprété les données gravimétriques en comparant les variations de masse volumique calculées dans les trous avec des informations géochimique et géologique. Dans l'une des cinq trous, on a trouvé une importante anomalie gravimétrique due à une masse dense près du trou. Cette masse additionnelle pourrait correspondre à une minéralisation de sulfures non encore découverte, car elle se trouve dans les mêmes unités rocheuses et à des profondeurs comparables à la minéralisation connue ailleurs.
GEOSCAN ID297019