GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreOn the anticipated utility of RCM CP data for freshwater ice mapping and monitoring
Auteurvan der Sanden, J J; Geldsetzer, T; Drouin, H; Deschamps, A
SourceIEEE International Geoscience and Remote Sensing Symposium proceedings 2014, 2014 p. 1564-1567, https://doi.org/10.1109/igarss.2014.6946738
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150253
ÉditeurIEEE
RéunionIGARRS 2014 / 35th CSRS; Quebec; CA; juillet 13-18, 2014
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1109/igarss.2014.6946738
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
Sujetsglace; concentration de glace; télédétection; imagerie par satellite; géodésie par satellite; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; géophysique
Illustrationshistograms
ProgrammeScience de la télédétection spatiale, Caractérisation de la surface terrestre
Résumé(non publié)
Il sera possible d'acquérir des données de polarimétrie compacte avec tous les modes d'imagerie de la Mission de la Constellation RADARSAT. Si on les compare aux données polarimétriques de RADARSAT-2, les données de polarimétrie compacte de la MCR peuvent être acquises avec une largeur de fauchée plus grande (jusqu'à 500 km), mais avec une diversité de polarisation plus faible. En outre, le rapport signal sur bruit nominal des modes de la MCR se situe en deçà de celui des modes de RADARSAT-2. Cet article présente les résultats d'une étude en cours qui se penche sur l'utilité des données de la MCR pour appuyer la cartographie et la surveillance de la couverture des glaces d'eau douce. Cette étude évalue plus particulièrement les effets que les pertes sur le plan de la diversité de la polarisation et de la résolution radiométrique peuvent avoir sur l'information obtenue concernant les propriétés de la couverture de glace d'eau douce et les processus qui s'y rapportent. Les résultats indiquent que les données de polarimétrie compacte de la MCR présentent un bon potentiel pour la surveillance des débâcles du printemps et pour la cartographie des types de glaces. En revanche, ces données ne devraient être que d'une utilité limitée pour la surveillance de l'englacement.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Au sein du gouvernement du Canada, l'information concernant les propriétés des glaces d'eau douce et des processus connexes présente un intérêt opérationnel, par exemple pour Environnement Canada, l'Agence Parcs Canada et Sécurité publique Canada. Les satellites radar d'observation de la Terre sont un excellent outil pour obtenir des données à jour sur la couverture de glaces d'eau douce. Notre étude évalue l'utilité d'un nouveau type de données radar, c'est-à-dire les données de polarimétrie compacte, pour appuyer la cartographie et la surveillance du couvert de glace d'eau douce. Ce type de données sera fourni par la future Mission de la Constellation RADARSAT (MCR) du Canada. Contrairement aux données polarimétriques habituelles, les données de polarimétrie compacte peuvent être acquises sur des fauchées larges. Cet avantage opérationnel s'accompagne toutefois d'une perte d'information causée par une diminution de la diversité de polarisation et de la résolution radiométrique. Nos résultats indiquent que cette diminution ne nuira pas à l'utilisation des données de polarimétrie compacte de la MCR pour la surveillance des débâcles du printemps et la cartographie des types de glaces. En revanche, ces données ne devraient être que d'une utilité limitée pour la surveillance de l'englacement.
GEOSCAN ID297015