GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreSurficial geology and shaded seafloor relief, Georges Bank, Fundian Channel, and Northeast Channel, Gulf of Maine
TéléchargerTéléchargements
AuteurTodd, B J; Valentine, P C
SourceCommission géologique du Canada, Dossier public 7657, 2015, 1 feuille, https://doi.org/10.4095/296975 (Accès ouvert)
Image
Année2015
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentdossier public
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/296975
Cartes1 carte
Info. cartedépôts meubles, 1/50,000
ProjectionProjection transverse universelle de Mercator (NAD83)
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière de l'est
Lat/Long OENS-67.1167 -66.5500 42.1167 41.7667
Sujetsbathymétrie; topographie du fond océanique; levés géophysiques; levés acoustiques; levés au sonar; sonar latéral; topographie du substratum rocheux; antecedents glaciaires; elements glaciaires; eskers; affouillements glaciaires; topographie glaciaire; dépôts glaciaires; géologie marine; géophysique; géologie des dépôts meubles/géomorphologie
Illustrationslocation maps; profiles; photographs; cross-sections
ProgrammeGéoscience de la gestion des océans, Géoscience en mer
Diffusé2015 12 22
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Le banc de Georges est un banc sous-marin en milieu peu profond qui s'étend au sud de la Nouvelle-Écosse et à l'est du cap Cod, et qui borne le golfe du Maine du côté de l'océan. La frontière internationale entre le Canada et les États-Unis recoupe le banc, de sorte que la partie orientale du banc (~7500 kilomètres carrés) se trouve en territoire canadien. La carte représente la géologie de surface d'une partie du banc de Georges à l'échelle de 1/50 000. Cette carte est accompagnée de cartes topographiques et de cartes de l'intensité de la rétrodiffusion. Ces cartes connexes fournissent une base pour l'interprétation de l'origine des entités du fond océanique et de la nature des matériaux qui constituent le fond. Les cartes sont fondées sur des levés au sonar multifaisceaux réalisés en 1999 et 2000 dans le but de cartographier 11 965 kilomètres carrés du fond océanique.
GEOSCAN ID296975