GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreAssessment of ground motion models for use in southwest British Columbia
AuteurBrillon, C; Allen, T
Source11th Canadian Conference on Earthquake Engineering, abstracts; L'Association Canadienne du Génie Parasismique, Bulletin 2015 p. 1-10
Année2015
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150237
ÉditeurCanadian Association for Earthquake Engineering
Réunion11th Canadian Conference on Earthquake Engineering; Victoria, BC; CA; juillet 21-24, 2015
Documentlivre
Lang.anglais
Mediapapier
Formatspdf
ProvinceColombie-Britannique; Région extracotière de l'ouest
SNRC92; 102
Lat/Long OENS-131.0000 -121.5000 51.7500 48.0000
Sujetsétablissement de modèles; secousses séismiques; failles; Zone de subduction de Cascadia ; Plaque d'Explorer ; Zone de faille de Nootka ; Plaque du Pacifique; Plaque de l'Amérique du Nord; Plaque de Juan de Fuca; géophysique; tectonique
ProgrammeOuest du Canada, risque géoscience, Géoscience pour la sécurité publique
Résumé(non publié)
Sud-Ouest Colombie-Britannique (SWBC) est la maison à un régime tectonique complexe qui héberge fréquents tremblements de terre. Ressources naturelles Canada a pour mandat de développer des modèles de danger sismique national, qui sous-tendent les dispositions sismiques du Code national du bâtiment du Canada. La production de ces modèles nécessite des hypothèses sur l'utilisation de modèles de mouvement au sol (MGM), souvent avec peu de preuves empiriques pour guider la sélection de MGM appropriée. Le risque sismique élevé dans SWBC garantit une validation régulière de enregistrées sol-motions à celles prédites par la MGM qui sont actuellement utilisées dans les évaluations de risques sismiques pour cette région, ainsi que ces MGM développés pour les analogues tectoniques mondiaux. Pour les tremblements de terre se produisant dans SWBC entre 1996 et 2015, avec magnitude de moment MW=5.0, les données de mouvements de terrains du Réseau canadien sismique national et le ministère des Transports de la Colombie-Britannique et de l'Infrastructure réseau Internet Accéléromètre ont été extraites pour analyse. Pseudo accélérations spectrales à 5% d'amortissement sont calculés, mis en cellule (par la distance et de l'ampleur) et quantitativement par rapport à un certain nombre de MGM moderne pour évaluer la pertinence de chaque modèle pour évaluer l'aléa sismique dans SWBC. Pour les tremblements de terre au large des côtes peu profondes, évalués dans cette étude, sol-motions sont généralement surestimés. Les MGM offshore et la croûte de Atkinson et Adams (2013) mis en place dans le plus récent modèle de l'aléa sismique du Canada, semblent être plus approprié pour les grands événements (MW 6+) survenant dans la croûte continentale nord-américaine.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Sud-Ouest Colombie-Britannique (SOCB) est la maison à un régime tectonique complexe qui héberge fréquents séismes. Le montant mouvement de sol qui peut se produire dans une zone suite un séisme est estimée par des modèles motion-sol (MMS) qui peuvent être développées à partir enregistrées des mouvements de sol de les séismes historiques. Ces estimations sont utilisées pour élaborer des modèles de l'aléa sismique national, qui sont utilisés dans le Code du bâtiment national du Canada. Pour les séismes de plus de magnitude 5 se produisant dans SOCB entre 1996 et 2015, les données du Réseau sismographique canadien et aussi le réseau Accéléromètre Internet du ministère des Transports de la Colombie-Britannique de ont été inclus dans cette évaluation. Mouvements de sol enregistrés à chacune de ces stations ont été comparés à ceux estimés par un certain nombre de MMS modernes. Pour les séismes peu profondes dans SOCB, les mouvements de sol sont sur- estimés. Les MSM mises en ¿uvre dans le plus récent modèle de l'aléa sismique du Canada semblent être plus approprié pour les grandes manifestations (plus de magnitude 6) qui se produisent à moins de 150 km de l'île de Vancouver.
GEOSCAN ID296959