GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreExtreme values statistical assessment for geomagnetic and geoelectric field variations for Alberta
TéléchargerTéléchargements
AuteurNikitina, L; Trichtchenko, L
SourceCommission géologique du Canada, Dossier public 7905, 2015, 23 pages, https://doi.org/10.4095/296956
Année2015
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentdossier public
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/296956
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceAlberta
SNRC72E; 72L; 72M; 73D; 73E; 73L; 73M; 74D; 74E; 74L; 74M; 82A; 82H; 82I; 82O; 82P; 83; 84
Lat/Long OENS-120.0000 -110.0000 60.0000 49.0000
Sujetstélédétection; géomagnétisme; champs géomagnétiques; variations géomagnétiques; variations géoélectriques; géophysique
Illustrationstables; plots; graphs
Consultation
Endroit
 
Bibliothèque de Ressources naturelles Canada - Ottawa (Sciences de la Terre)
 
ProgrammeNord du Canada, risque géoscience, Géoscience pour la sécurité publique
Diffusé2015 08 06
Résumé(Sommaire disponible en anglais seulement)
Disturbances of the geomagnetic field produced by space weather events can have an impact on power systems and other critical infrastructure. This study aims to provide an understanding of possible geomagnetic effects on power systems in Alberta. Extreme value statistics has been applied to 40 years of magnetic data from three Canadian magnetic observatories to estimate maxima of the geomagnetic variations and horizontal geoelectric fields
- once per 50 years;
- once per 100 years.
This approach to extreme value estimation was tested by using of 16 years of data to estimate 40-years maximum of magnetic variations. Comparison with the actual maximum for the complete 40-year database showed an error of only 4%.
The estimated values can be used with a power network model to assess geomagnetically induced currents in the Alberta power network.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La météo spatiale fait référence aux conditions dynamiques du soleil et de l'environnement spatial qui peuvent influer sur les infrastructures essentielles. RNCan exploite le Centre canadien de météo spatiale et étudie les effets de la météo spatiale sur les systèmes d'alimentation électrique, les pipelines, les satellites, les installations de communications radio et le FGISM pour aider l'industrie canadienne à comprendre et à atténuer les effets de la météo spatiale. Dans cette étude statistiques sur les valeurs extrêmes est utilisée pour fournir l'estimation pour l'activité géomagnétique extrêmes une fois par 50 ans, une fois par 100 ans. Cette statistique est fondée sur les enregistrements à long terme de l'activité géomagnétique en Alberta.
GEOSCAN ID296956