GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreA glacial isostatic adjustment model for the central and northern Laurentide Ice Sheet based on relative sea level and GPS measurements
AuteurSimon, K M; James, T S; Henton, J A; Dyke, A S
SourceGeophysical Journal International no. 205, issue 3, 2016 p. 1619-1636, https://doi.org/10.1093/gji/ggw103 (Accès ouvert)
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150224
ÉditeurOxford University Press
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1093/gji/ggw103
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceCanada; Colombie-Britannique; Alberta; Saskatchewan; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador; Territoires du Nord-Ouest; Yukon; Nunavut
SNRC1; 2; 3; 10; 11; 12; 13; 14; 15; 16; 20; 21; 22; 23; 24; 25; 26; 27; 28; 29; 30; 31; 32; 33; 34; 35; 36; 37; 38; 39; 40; 41; 42; 43; 44; 45; 46; 47; 48; 49; 52; 53; 54; 55; 56; 57; 58; 59; 62; 63; 64; 65; 66; 67; 68; 69; 72; 73; 74; 75; 76; 77; 78; 79; 82; 83; 84; 85; 86; 87; 88; 89; 92; 93; 94; 95; 96; 97; 98; 99; 102; 103; 104; 105; 106; 107; 114O; 114P; 115; 116; 117; 120; 340; 560
Lat/Long OENS-141.0000 -50.0000 90.0000 41.7500
Sujetsretrait de la glace; épaisseurs des glaces; écoulement glaciaire; directions des mouvements de la glace; glaciation; glaciers; glaciologie; épaisseurs des glaces; changements du niveau de la mer; variations du niveau de la mer; niveaux paléomers; paléoclimatologie; paléoenvironnement; paléoclimats; paléotempératures; paléohydrologie; Calotte glaciaire Laurentide; géologie générale; sédimentologie; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; Nature et environnement
Illustrationsmaps; location maps; icesheet maps; equations; graphs; charts; structural maps
ProgrammeInfrastructure côtière, Géosciences de changements climatiques
Diffusé2016 03 16
Résumé(non publié)
Nous présentons un modèle amélioré de l'épaisseur de la partie centrale et septentrionale de l'Inlandsis laurentidien et de la contribution équivalente de cette masse glaciaire à l'augmentation du niveau de la mer global. Ce modèle est encadré par 24 registres de la variation relative du niveau de la mer et de 18 mesures par GPS de la vitesse actuelle de déplacement vertical de la surface du sol. Le modèle final, appelé «Laur15», est dérivé du modèle ICE-5G par ajustement itératif de l'évolution de l'épaisseur du couvert de glace dans quatre régions du Nord du Canada. Dans le modèle final, l'épaisseur de l'Inlandsis laurentidien à l'ouest de la baie d'Hudson lors du dernier pléniglaciaire était d'environ 3,4-3,6 km. En revanche, l'épaisseur maximale à l'est de la baie d'Hudson a atteint 4 km. Les épaisseurs modélisées de la glace pour ces deux régions correspondent, respectivement, à une diminution d'environ 30 % et d'une diminution moyenne d'environ 20-25 % des épaisseurs de la charge glaciaire par rapport à celles de la reconstitution ICE-5G, un résultat qui est en général cohérent avec ceux d'études récentes qui se sont penchées principalement sur l'évolution de l'Inlandsis laurentidien. Le modèle final montre également des épaisseurs maximales de glace de 1,2-1,3 km dans la région de l'île de Baffin, ce qui représente une diminution modeste par rapport au modèle ICE-5G, et des épaisseurs inchangées pour la région centrale de l'archipel Arctique canadien à l'ouest de l'île de Baffin. Dans le modèle final, les prédictions du mouvement vertical de la surface du sol correspondent bien aux taux de soulèvement crustal observés, après avoir apporté un ajustement pour tenir compte de la réponse élastique de la croûte aux changements actuels de la masse du couvert de glace à l'échelle régionale. Par rapport au modèle de départ ICE-5G, le nouveau modèle Laur15 fournit une amélioration supérieure à un facteur de deux de l'ajustement aux données (mesure X2 de l'inadaptation) et une amélioration d'un facteur de neuf pour l'ajustement aux données GPS (mesure de l'adaptabilité par l'erreur quadratique moyenne). Le modèle Laur15 offre un ajustement aux données régionales sur le niveau de la mer amélioré d'un facteur de deux ainsi qu'aux taux de soulèvement déterminés par GPS lorsqu'on les compare à ceux du récent modèle ICE-6G. L'évolution du volume de glace offert par le modèle Laur15 correspond à une diminution pouvant atteindre 8 m du niveau de la mer équivalent lorsqu'on le compare à celui du modèle ICE-5G.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Ceci est un article technique qui décrit une nouvelle reconstruction de la calotte glaciaire Laurentide du dernier maximum glaciaire (il ya environ 21.000 ans) à sa disparition il ya environ 8000 ans . La calotte glaciaire Laurentide couvert une grande partie du Canada au cours de la dernière ère glaciaire . Le nouveau modèle intègre des mesures de variations du niveau de la mer et les dernières actuelle mouvement vertical de la croûte mieux qu'un modèle précédent appelé ICE- 5G . Le modèle amélioré donne une meilleure compréhension du mouvement vertical de la terre et le changement du niveau de la mer à travers une grande partie du nord du Canada et contribuera à donner des projections améliorées de l'évolution future du niveau de la mer .
GEOSCAN ID296937