GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreSubmarine medial moraines and convergent ice flow, Scott Inlet, Baffin Island, Arctic Canada
AuteurDowdeswell, E K; Todd, B J; Dowdeswell, J A
SourceAtalas of submarine glacial landforms : Modern, Quaternary and ancient ; par Dowdeswell, J A (éd.); Canals, M (éd.); Jakobsson, M (éd.); Todd, B J (éd.); Dowdeswell, E K (éd.); Hogan, K A (éd.); Geological Society, Memoirs vol. 46, 2016 p. 193-194, https://doi.org/10.1144/M46.136
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150172
ÉditeurGeological Society of London |a London (London)
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1144/M46.136
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière du nord; Nunavut
Lat/Long OENS -71.2500 -69.7500 71.5000 71.0000
Sujetsmoraines; Quaternaire
Illustrationslocation maps; bathymetric profiles; graphs; seismic reflection profiles
ProgrammeCoordination de glissements de terrain, Géoscience pour la sécurité publique
Résumé(disponible en anglais seulement)
In areas where bedrock outcrops are situated between converging glaciers, longitudinal debris accumulations mark the boundary between adjacent ice-flow units. These medial moraines often give the glacier surface a striped appearance. The seafloor offshore from Scott Inlet, Arctic Canada, exhibits well-preserved medial moraines and other elongate features. These elongate submarine landforms allow the reconstruction of the flow direction of the Laurentide Ice Sheet during the Late Glacial Maximum c. 24-23 14C ka BP (Dyke et al. 2002).
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Les accumulations de débris longitudinales sur la surface des glaciers ou les moraines médianes offrent souvent un aspect strié. Dans les régions où l'on trouve des affleurements rocheux à la convergence de glaciers, les moraines médianes indiquent la limite séparant des unités d'écoulement adjacentes. Le plancher océanique au large des côtes de l'Île Scott dans l'Arctique canadien expose des moraines médianes bien conservées et d'autres caractéristiques de forme allongée qui permettent de reconstituer la direction de l'écoulement de l'Inlandsis laurentidien au cours du dernier maximum glaciaire, il y a environ 24 000 ans.
GEOSCAN ID296865