GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreReport on the monitoring of micro-earthquakes during the hydraulic fracturing conducted in New Brunswick in August and September 2014
TéléchargerTéléchargements
AuteurLamontagne, M; Lavoie, D
SourceCommission géologique du Canada, Dossier public 7815, 2015, 40 pages, https://doi.org/10.4095/296859
Année2015
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentdossier public
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/296859
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNouveau-Brunswick
SNRC21H/14
Lat/Long OENS -65.5000 -65.0000 46.0000 45.7500
Sujetssecousses séismiques; fracturation hydraulique; puits; levés sismiques; interpretations sismiques; Bassin de Maritimes ; Sous-bassin de Moncton ; géophysique; Ordovicien; Dévonien; Paléozoïque
Illustrationslocation maps; plots; tables
ProgrammeGas de schiste - sismicité, Géosciences de l'environnement
Diffusé2015 08 06
Résumé(non publié)
Le rapport examine si la fracturation hydraulique des mois d'août et septembre 2014 dans le champ gazier McCully et les régions limitrophes a pu déclencher des séismes induits qui aurait pu être détectés par le réseau de six postes séismographiques du sud-est du Nouveau-Brunswick. Après avoir vérifié les déclenchements automatiques à chaque station et d'avoir visionné les traces sismiques des postes les plus rapprochés des puits où la fracturation hydraulique a été faite, on a trouvé aucun micro-tremblement de terre qui aurait pu se produire dans les heures précédant et suivant les opérations de fracturation hydraulique.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Le rapport examine si la fracturation hydraulique des mois d¿août et septembre 2014 dans le champ gazier McCully et les régions limitrophes a pu déclencher des séismes induits qui aurait pu être détectés par le réseau de six postes séismographiques du sud-est du Nouveau-Brunswick. Après avoir vérifié les déclenchements automatiques à chaque station et d¿avoir visionné les traces sismiques des postes les plus rapprochés des puits où la fracturation hydraulique a été faite, nous n¿avons trouvé aucun micro-tremblement de terre qui aurait pu se produire dans les heures précédant et suivant les opérations de fracturation hydraulique.
GEOSCAN ID296859