GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreGlacial dispersal of gahnite from the Izok Lake Zn-Cu-Pb-Ag VMS deposit, northern Canada
AuteurMcClenaghan, M B; Paulen, R C; Layton-Matthews, D; Hicken, A K; Averill, S A
SourceGeochemistry: Exploration, Environment, Analysis 2015, 17 pages, https://doi.org/10.1144/geochem2014-317
Année2015
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150140
ÉditeurAssociation of Applied Geochemists
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1144/geochem2014-317
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNunavut
SNRC86H
Lat/Long OENS-115.0000 -108.0000 68.0000 64.0000
Sujetsgahnite; dispersion des sédiments; éléments d'indice; gîtes de plomb-zinc; argent; cuivre; gîtes sulfureux; gisements minéraux; exploration de dépôts glaciaires; géochimie des dépôts glaciaires; géochimie du till; analyses de till; géologie du substratum rocheux; géologie économique; pétrologie ignée et métamorphique; minéraux industriels; minéraux métalliques; minéralogie; géochimie; Protérozoïque
Illustrationslocation maps; bedrock maps; tables; geochemical tables; photographs
ProgrammeNord-est du Québec-Labrador, géologie des dépôts meubles de la région d'Hudson/Ungava, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
Le gisement de sulfures massifs volcanogènes (SMV) à Zn-Cu-Pb-Ag d'Izok Lake dans l'Arctique canadien est l'une des plus importantes ressources inexploitées de Zn-Cu de type SMV en Amérique du Nord. En 2009, la Commission géologique du Canada a entrepris une étude détaillée sur la dispersion glaciaire du gisement, dont l'objectif principal était de documenter les signatures géochimiques des minéraux indicateurs et du till. La dispersion glaciaire à partir du gisement est en forme d'éventail et a été formée par un ancien écoulement glaciaire de direction sud-ouest et par des phases d'écoulement glaciaire plus récentes de direction nord-ouest. Les échantillons de till contiennent de la chalcopyrite, de la sphalérite, de la galène et de la pyrite jusqu'à 1,3 km en aval-glaciaire, et de la gahnite jusqu'à au moins 40 km en aval-glaciaire. La gahnite (ZnAl2O4) est un minéral indicateur idéal dans le till en raison de sa couleur vert bleuâtre qui le distingue visuellement, combinée à sa densité élevée (4-4,6) pour la récupération au moyen de méthodes de séparation fondées sur la densité, sa dureté modérée (durabilité physique pendant le transport glaciaire), sa stabilité chimique dans des milieux oxydants superficiels (résistance à l'altération postglaciaire) et sa présence dans des gisements de SMV fortement métamorphisés comme celui d'Izok Lake. La taille de la plupart des grains de gahnite dans le till en aval-glaciaire est de 0,25 à 0,5 mm. Des grains de gahnite plus grossiers (0,5 à 2,0 mm) sont présents uniquement dans le till proche du gisement (<3 km en aval-glaciaire), constituant ainsi un indicateur de la proximité de la roche mère contenant de la gahnite. La teneur en substances utiles (Cu, Pb, Zn, Ag) et en indicateurs géochimiques (As, Cd, Bi, Hg, In, Sb, Sb, Tl) dans la fraction <0,063 mm du till reflète la dispersion glaciaire jusqu'à un maximum de 6 km en aval-glaciaire. Un échantillonnage des minéraux indicateurs dans le till à intervalles de 15 à 20 km est suffisant pour détecter une traînée de dispersion glaciaire contenant de la gahnite, comme celle du gisement de SMV d'Izok Lake.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Ce papier journal décrit la géochimie de et minéraux indicateurs dans , les sédiments glaciaires bas glace du gisement de sulfures massifs volcanogènes Izok Lake au Nunavut . Ce dépôt contient du zinc , du cuivre , du plomb et de l'argent . Le bien connu , mais non exploitée dépôt a été utilisé comme un site d'essai pour développer et tester de nouvelles méthodes pour explorer des gisements de métaux de base dans le nord du Canada et a été réalisée dans le cadre du GEM- 1 du projet de la CGC .
GEOSCAN ID296767