GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreTransboundary aquifers along the Canada-USA border: science, policy and social issues
AuteurRivera, A
SourceJournal of Hydrology vol. 4, 2015 p. 623-643, https://doi.org/10.1016/j.ejrh.2015.09.006
Année2015
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150114
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.ejrh.2015.09.006
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
Sujetsaquifères; eau souterraine; circulation des eaux souterraines; ressources en eau souterraine; régimes des eaux souterraines; mouvement des eaux souterraines; Coopération; hydrogéologie
Illustrationslocation maps; cross-sections; block diagrams
ProgrammeNational Aquifer Evaluation & Accounting Project, Géoscience des eaux souterraines
RésuméDepuis 2005, le Canada, en collaboration avec son voisin du sud, les États-Unis, s'est intéressé aux développements à l'échelle internationale touchant les enjeux relatifs aux eaux souterraines transfrontalières dans le cadre de l'Internationally Shared Aquifer Resources Management Initiative (ISARM) (gestion des ressources aquifères partagées sur le plan international) de l'UNESCO. En conséquence, 10 systèmes aquifères transfrontaliers (SAT) ont été reconnus le long de la frontière canado-américaine. La présente étude constitue un examen exhaustif de l'état actuel de ces 10 SAT. La documentation des connaissances de nature scientifique sur les SAT constitue une étape importante du processus d'identification des enjeux potentiels touchant les politiques qui pourraient être adoptées pour répondre à des questions liées aux ressources en eau partagées.
Nouvelles connaissances hydrologiques sur la région Cette analyse met l'accent sur la nécessité d'acquérir un plus grand nombre de données scientifiques et de réaliser des activités d'apprentissage et de formation étendues, et de mieux définir le rôle des gouvernements dans la gestion des eaux souterraines à l'échelle internationale. L'étude passe en revue le cadre juridique en vigueur et synthétise les connaissances scientifiques actuelles sur les SAT du point de vue des cadres hydrologique et géologique et donne un aperçu des principales forces qui s'exercent sur l'offre et la demande. Elle décrit en outre les liens, les approches et la pertinence des études sur les SAT à la Loi sur les aquifères transfrontaliers de l'ONU et comment celles-ci peuvent s'intégrer dans la stratégie régionale d'évaluation et de gestion des SAT. Des communications claires, des connaissances partagées et des objectifs communs au sujet de la gestion des SAT prépareront les pays à de futures négociations et à la réalisation de programmes binationaux en coopération.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Depuis 2005, la Commission géologique du Canada a été impliquée dans l¿initiative ISARM (Initiative internationale sur la gestion de ressources aquifères partagées) de l'UNESCO. Comme résultat, 10 systèmes aquifères transfrontières (TAS) ont été identifiés le long de la frontière entre le Canada et les États-Unis. En même temps, le Canada continue à développer une base de connaissances nationale sur le TAS en mettant l'accent sur l'évaluation des aquifères, monitoring, gestion et protection des eaux souterraines. L'intention du présent article consiste à compiler une source faisant autorité pour cette somme de connaissances disponibles à d'autres personnes confrontées à des analyses scientifiques, sociaux ou politiques et/ou des études, dans les problèmes imminents que le Canada aura à traiter dans les années à venir.
GEOSCAN ID296699