GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreMiocene magmatism in the Western Nyainqentanglha mountains of southern Tibet: an exhumed bright spot?
AuteurWeller, O M; St-Onge, M R; Rayner, N; Searle, M P; Waters, D J
SourceLithos vol. 245, 2016 p. 147-160, https://doi.org/10.1016/j.lithos.2015.06.024
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150107
ÉditeurElsevier
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.lithos.2015.06.024
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
Lat/Long OENS 90.1667 91.1667 30.6667 29.9167
Sujetsmagmatisme; roches magmatiques; gîtes magmatiques; fusion partielle; thermobarométrie; datations au uranium-plomb; datation au uranium-plomb; datation radiométrique; Plateau de Tibetan ; pétrologie ignée et métamorphique; géochronologie
Illustrationslocation maps; photomicrographs; plots; Concordia diagrams; phase diagrams; schematic cross-sections
ProgrammeCartographie du substratum rocheux de Baffin, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
La chaîne de montagne Nyainqentanglha occidentale (WNT) du Tibet centre-sud a été exhumé de ~ 15 à 19 km de profondeur dans la lèvre inférieure du graben Yangbajain à la fin du Néogène. Le WNT offre ainsi des affleurements rares des niveaux profonds de la croûte du Tibet, qui peuvent être utilisées pour mieux comprendre les processus qui peuvent se produire en profondeur présentement sous le plateau. Des données de terrain, pétrographiques, géochronologiques (U-Pb) et thermobarométriques sont utilisées pour déterminer l¿histoire magmatique et métamorphique du WNT. Les strates de roches métasédimentaires du WNT ont connu des conditions métamorphiques de pointe de 4,5 ± 0,5 kbar et 670 ± 25 °C à c. 203 Ma, avant d'être recoupées par une variété de granitoïdes avec des âges de cristallisation de c. 126-8 Ma. La synthèse de ces résultats avec toutes les données géochronologiques publiées dans la région révèle que le WNT a connu trois événements tectonothermiques: (1) métamorphisme et magmatisme à 213-201 Ma associé à l¿accrétion nord-sud du terrane de Lhassa, (2) magmatisme de 140 à 52 Ma résultant de la subduction vers le nord du Neo-Téthys précédant la collision de l'Inde et l¿Asie, et (3) magmatisme à 25-8 Ma qui est interprété d¿être dû à la fusion partielle de la croûte épaissie du plateau tibétain. Le dernier évènement est corrélé avec des taches lumineuses sismiques imagées dans la région à ~ 15-20 km de profondeur, indiquant que la fusion partielle limitée au niveau de la croûte moyenne peut a pu avoir lieu depuis 25 Ma, conformément aux observations à partir des données de xenolith et prédictions faites par la modélisation thermique de la croûte épaissie.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Le Nyainqentanglha occidentale (WNT) est une chaîne de montagnes située dans le sud du Tibet (Chine) qui a été exhumé de ~ 17 km de profondeur par des failles normales depuis 8 Ma. Le WNT fournit ainsi accès aux parties profondes du Tibet, ce qui est important car il y a seulement quelques localités au Tibet où ces niveaux profonds peuvent être étudiés directement. Des observations de terrain, thermobarométriques (le calcul des conditions de pression et de température) et géochronologiques (le calcul de l'âge de formation des unités rocheuses) sont appliquées pour déterminer l'histoire du WNT. Les résultats révèlent que le WNT a connu trois événements magmatiques et métamorphiques, à 213-201 Ma, 140-52 Ma et 25-8 Ma. Le plus jeune événement est interprété d¿être le résultat de la fusion partielle de la croûte épaissie tibétaine, ce qui informe sur les processus actuels se produisant sous le plateau Tibétain.
GEOSCAN ID296663