GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreHolocene lake-level recession, permafrost aggradation and lithalsa formation in the Yellowknife area, Great Slave Lowland
AuteurWolfe, S A; Morse, P D
SourceProceedings of GEOQuebec 2015 - Canadian Permafrost Conference; 2015 p. 1-8
Année2015
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150084
ÉditeurLa Société canadienne de géotechnique
RéunionGeoQuebec 2015: Challenges from North to South; with 7th Canadian Permafrost Conference; Quebec, QC; CA; Septembre 20-23, 2015
Documentlivre
Lang.anglais
Mediapapier; numérique
Formatspdf (Adobe® Reader®)
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest
SNRC85I; 85J; 85K; 85N; 85O; 85P
Lat/Long OENS-117.5000 -113.0000 63.7500 62.0000
SujetsHolocène; lacs glaciaires; eaux de surface; lacs; niveaux d'eau; antecedents glaciaires; déglaciation; emersion; pergélisol; glace fossile; caractéristiques périglaciaires; dépôts organiques; tourbières; argiles; sables; silts; sols; matières organiques; plaines alluviales; analyse par spectromètre de masse; datation radiométrique; datation au radiocarbone; etudes isotopiques; isotopes d'oxygène; Lac glaciaire de McConnell; Calotte glaciaire Laurentide; buttes cryogènes; sédiments glaciolacustres; sédiments lacustres; sédiments alluviaux; altitude; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; géologie de l'environnement; géochronologie; géochimie; Nature et environnement; Sciences et technologie; Phanérozoïque; Cénozoïque; Quaternaire
Illustrationsgeoscientific sketch maps; photographs; tables; lithologic sections; plots; stratigraphic charts; frequency distribution diagrams
ProgrammeGéosciences de changements climatiques, Infrastructures terrestres
Diffusé2015 01 01
RésuméL'écorégion « Great Slave Lowland » se situent sur la rive nord du Grand lac des Esclaves. Suite à la déglaciation, elles furent inondées par le lac glaciaire McConnell ainsi qu'un précurseur du Grand lac des Esclaves. La récession holocène du niveau du lac près de Yellowknife fut déterminée en datant des tourbes et des débris organiques par spectrométrie de masse par accélérateur (AMS). Pendant les 8000 dernières années, le niveau du lac à baissé d'environ 5 mm par année, le pergélisol le plus jeune se retrouvant donc près du littoral moderne alors que le plus âgé se retrouve sur les terres plus élevées. Les argiles limoneuses abondent et l'on retrouve des lithalses (buttes cryogènes riche en glace) plus jeunes que 6000 ans jusqu'à 40 m au-dessus du niveau du lac moderne. Celles-ci se retrouvent souvent sur les sédiments alluviaux de la rivière Yellowknife qui furent déposés durant les 3000 dernières années. Les lithalses sur ces surfaces se sont probablement développées avec l'aggradation du pergélisol dans des dépôts saturés, la glace de sol s'étant formée durant les derniers 250 ans.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
L'écorégion « Great Slave Lowland » se situent sur la rive nord du Grand lac des Esclaves. Suite à la déglaciation, elles furent inondées par le lac glaciaire McConnell ainsi qu'un précurseur du Grand lac des Esclaves. La récession holocène du niveau du lac près de Yellowknife fut déterminée en datant des tourbes et des débris organiques par spectrométrie de masse par accélérateur (AMS). Pendant les 8000 dernières années, le niveau du lac à baissé d'environ 5 mm par année, le pergélisol le plus jeune se retrouvant donc près du littoral moderne alors que le plus âgé se retrouve sur les terres plus élevées. Les argiles limoneuses abondent et l'on retrouve des lithalses (buttes cryogènes riche en glace) plus jeunes que 6000 ans jusqu'à 40 m au-dessus du niveau du lac moderne. Celles-ci se retrouvent souvent sur les sédiments alluviaux de la rivière Yellowknife qui furent déposés durant les 3000 dernières années. Les lithalses sur ces surfaces se sont probablement développées avec l'aggradation du pergélisol dans des dépôts saturés, la glace de sol s'étant formée durant les derniers 250 ans.
GEOSCAN ID296563