GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreCharacterization of permafrost thermal state in the southern Yukon
AuteurSmith, S L; Lewkowicz, A G; Ednie, M; Duguay, M; Bevington, A
SourceProceedings of GEOQuebec 2015 Geotechnical Conference and 7th Canadian Permafrost Conference; 2015, 7 pages
Année2015
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150073
ÉditeurLa Société canadienne de géotechnique
RéunionGEOQuebec 2015 Geotechnical Conference and 7th Canadian Permafrost Conference
Documentlivre
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceYukon
SNRC104I; 104J; 104K; 104L; 104M; 104N; 104O; 104P; 105; 106A; 106B; 106C; 106D; 106E; 106F; 106G; 106H; 114I; 114J; 114O; 114P; 115A; 115B; 115C; 115F; 115G; 115H; 115I; 115J; 115K; 115N; 115O; 115P; 116A; 116B; 116C; 116F; 116G; 116H
Lat/Long OENS-142.0000 -128.0000 66.0000 58.0000
Sujetspergélisol; congélation du sol; glace fossile; températures au sol; eau souterraine; temperature; géologie de l'environnement
Illustrationslocation maps; graphs
ProgrammeL'analyse des risques, Géosciences de changements climatiques
RésuméDes forages, situés dans la partie nord-ouest de l'autoroute de l'Alaska au Yukon, ont été instrumentés entre 2011 et 2013 afin de mesurer la température du sol. Les données acquises ont permis de caractériser le régime thermique du sol dans cette section du corridor. Le pergélisol est généralement tempéré avec des températures supérieures à 1.5 °C. Cependant, un pergélisol froid ayant des températures aussi basses que -3 °C a été identifié à proximité de la frontière de l'Alaska. Une comparaison entre les températures du sol mesurées récemment et celles mesurées par la Commission géologique du Canada dans des forages à la fin des années 1970, indique que le pergélisol s'est réchauffé. Ces forages, nouvellement instrumentés, complémentent ceux établis ailleurs dans le sud et le centre du Yukon, et aide à une meilleure compréhension de l'état thermique du pergélisol dans cette région.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Des sites instrumentés établis en 2011-2013 le long du corridor de la route de l'Alaska entre Whitehorse et la frontière de l'Alaska permettent d'obtenir de nouvelles données sur les conditions actuelles de pergélisol. Ces données sont nécessaires pour effectuer un certain nombre d'évaluations de la vulnérabilité du terrain et planifier le développement du Nord (p. ex. construction de pipelines et de routes) afin d'assurer l'intégrité de l'infrastructure et de l'environnement. Les résultats montrent que le pergélisol dans la présente section du corridor est relativement chaud (températures au-dessus de -1,5 °C, mais pouvant atteindre jusqu'à -3 °C près de la frontière de l'Alaska). Si l'on compare avec les températures au sol mesurées à la fin des années 1970, les températures de pergélisol semblent avoir augmentées au cours des 30 dernières années.
GEOSCAN ID296537