GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreMega-scale glacial lineations, Peel Sound, Canadian Arctic Archipelago
AuteurMacLean, B; Blasco, S; Bennett, R; Hughes Clarke, J; Patton, E
SourceAtlas of submarine glacial landforms: modern, Quaternary and ancient; par Dowdeswell, J A (éd.); Canals, M (éd.); Jakobsson, M (éd.); Todd, B J (éd.); Dowdeswell, E K (éd.); Hogan, K A (éd.) ; Geological Society of London; Geological Society, Memoirs vol. 46, 2016 p. 47-48, https://doi.org/10.1144/M46.89
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150069
ÉditeurGeological Society of London
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1144/M46.89
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière du nord
SNRC67H/09; 67H/16; 57G/12; 57G/13
Lat/Long OENS -96.3333 -95.9167 71.8000 71.7167
Sujetstopographie du fond océanique; topographie du fond océanique; dorsales sous-marines; caractéristiques sous-marines; mouvement de la glace; érosions par la glace; directions des mouvements de la glace; écoulement glaciaire; bathymétrie
Illustrationslocation maps; bathymetric profiles
ProgrammeRisques géo marines, Géoscience pour la sécurité publique
Résumé(disponible en anglais seulement)
The presence of streamlined glacial landforms in the submarine geological record from high-latitude fjords and channels provides evidence with which to identify the manner and direction of glacier flow and to infer subglacial processes. Numerous linear and curvilinear
elongate features extending up to 15 km in length have been recognized in Peel Sound, Canadian Arctic Archipelago. These well-preserved sedimentary landforms reflect the former presence of a fast-flowing ice stream that flowed through Franklin Strait and
Peel Sound.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Le présent document contient des images sonar multifaisceaux du détroit de Peel, près de la jonction avec le détroit de Franklin où des crêtes et des creux parallèles forment d'importantes entités du fond marin. Ces entités linéaires peuvent atteindre 15 km de longueur, tandis que leur hauteur varie de moins de 1 m à 27 m. Elles ont été formées par des processus glaciaires probablement au cours de la dernière glaciation. La forte inclinaison de la pente du fond marin, associée à ces entités, pourrait représenter un danger pour toute future infrastructure maritime dans la région.
GEOSCAN ID296517