GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitrePermafrost occurrence in subarctic forests of the Great Slave region, Northwest Territories, Canada
AuteurMorse, P D; Wolfe, S A; Kokelj, S V; Gaanderse, A J R
SourceProceedings of GeoQuébec 2015, 68th Canadian Geotechnical Conference and 7th Canadian Permafrost Conference; 2015 p. 1-8
Année2015
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150061
ÉditeurLa Société canadienne de géotechnique
RéunionGeoQuébec 2015, 68th Canadian Geotechnical Conference and 7th Canadian Permafrost Conference; Quebec; CA; Septembre 20-23, 2015
Documentlivre
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceTerritoires du Nord-Ouest
SNRC85J/07
Lat/Long OENS-115.0000 -114.5000 62.5000 62.2500
Sujetspergélisol; congélation du sol; glace fossile; températures au sol; analyses thermiques; regimes thermiques; géologie des dépôts meubles/géomorphologie
Illustrationslocation maps; plots; tables; graphs
ProgrammeInfrastructures terrestres, Géosciences de changements climatiques
LiensOnline - En ligne
RésuméDans la région du Grand lac des Esclaves, Territoires du Nord-Ouest, le pergélisol est absent sous les affleurements rocheux mais se retrouve sous les tourbières. Une étude de trois ans (2010 à 2013) a établi que le pergélisol se retrouve aussi dans les sédiments fins non-consolidés des sites forestiers. Les températures moyennes annuelles du pergélisol près de la surface varient de -1,4°C à 0°C, la variation spatiale étant principalement due à la présence de matière organique et à l'humidité du sol. Les basses terres du Grand lac des Esclaves se retrouvent dans la zone de pergélisol discontinue étendue, directement reliée aux régions forestières se situant sur des sédiments fins non-consolidés. Toutefois, plus au nord, dans la région des hautes terres du Grand lac des Esclaves, là où les affleurements rocheux sont plus fréquents, le pergélisol est de type discontinu et sporadique.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Une étude de trois ans (de 2010 à 2013) dans la région du Grand lac des Esclaves situé dans les Territoires du Nord-Ouest a établi la présence de pergélisol non seulement dans les tourbières, mais aussi dans les sédiments fins non-consolidés qui caractérisent les forêts d'épinettes noires (Picea mariana), de bouleaux à papier (Betula papyrifera) et les forêts mixtes. La température moyenne annuelle du sol varie de -1.4°C à près de 0°C. La distribution des régions forestières se situant sur des sédiments fins non-consolidés confirme que le « Great Slave Lowland » se retrouve dans la zone de pergélisol discontinu étendu. Le pergélisol discontinu sporadique s'étend vers le nord dans la région du « Great Slave Upland » où les affleurements rocheux sont plus fréquents. Le pergélisol des sites forestiers sera maintenu à long terme grâce aux effets de la chaleur latente plutôt que par la présence d'une couche de matière organique. La transition vers un pergélisol maintenue principalement sous les tourbières implique la diminution de sa distribution vers de petites zones isolées.
GEOSCAN ID296498