GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreUsing diatom assemblages and sulphur in sediments to uncover the effects of historical mining on lake Arnoux (Quebec, Canada): a retrospective of economic benefits vs. environmental debt
AuteurHamilton, P B; Lavoie, I; Alpay, S; Ponader, K
SourceFrontiers in Ecology and Evolution; Special Issue: Using paleolimnology for management and restoration of lakes; vol. 3, (2015), no. 99, 2015 p. 1-16, https://doi.org/10.3389/fevo.2015.00099
Année2015
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150051
ÉditeurOpen-access journal part of Nature Publishing Group family
Documentlivre
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.3389/fevo.2015.00099
Mediapapier; en ligne; numérique
ProvinceQuébec
SNRC32D
Lat/Long OENS-80.0000 -78.0000 49.0000 48.0000
ProgrammeOutils d'adaptation et d'impacts sur l'environnement pour les mines de métaux, Géosciences de l'environnement
RésuméLes régions nordiques du Canada seront sujettes à des modifications des conditions environnementales suite au développement minier actuel et au développement prévu dans les prochaines années. Le suivi de ces écosystèmes est donc primordial afin d'évaluer la pression environnementale à laquelle ils sont et seront exposés. Les agences gouvernementales font actuellement face à des problèmes environnementaux importants liés aux activités minières passées et doivent absorber les coûts de réhabilitation des sites contaminés. L'ancien site minier Aldermac dans le nord-ouest du Québec, exploité de 1932-1943, est un excellent candidat pour une étude de cas sur l'évaluation des effets environnementaux liés aux activités minières passées en relation au coût associés à la restauration. Cette étude repose sur une approche paléolimnologique basée sur les diatomées comme indicateurs des effets spatiaux et temporaux des opérations minières sur les écosystèmes aquatiques environnant. Les assemblages de diatomées prélevés dans le lac Arnoux avant le début des activités minières indiquent que le pH de l'eau de surface était similaire à celui des lacs avoisinant (circumneutre à légèrement acide). Les assemblages de diatomées associés à la période suivant la fin des opérations minières indiquent que le pH et l'alcalinité de l'eau de surface du lac Arnoux coïncident avec des pics distincts dans les concentrations en sulfure total dans les sédiments. Sur une période de 30 à 40 ans, la flore phytoplanctonique a complètement disparue dans le lac Arnoux. Suite à l'acidification du lac et à la disparition du phytoplancton, la pénétration de la lumière en profondeur dans la colonne d'eau a favorisé le développement et la dominance des diatomées benthiques (>90%). Ce changement drastique dans les assemblages de diatomées concordent avec une (potentiellement deux) brèche dans les bassins de rétentions des résidus miniers contaminés, ce qui contribua d'avantage au drainage minier acide dans le lac Arnoux. Les effets environnementaux de la mine abandonnée Aldermac sur les écosystèmes environnant ont forcé le gouvernement du Québec à initier la réhabilitation du parc à résidus miniers. Basé sur la croissance économique du Québec à l'époque où les activités étaient en cours à la mine Aldermac, les bénéfices financiers associés à l'exploitation des ressources étaient significatifs et peuvent justifier les coûts importants actuels de restauration. Toutefois, cette approche « rétroactive » n'est pas durable dans l'économie actuelle. Une exploitation responsable doit ainsi essentiellement inclure des concepts plus proactifs tels que ceux de « l'empreinte eau grise » afin de promouvoir un meilleur équilibre entre l'économie liée à l'industrie et l'environnement.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Dans cette étude, les preuves scientifiques à partir d'algues, de la chimie des sédiments lacustres, et de la chimie des eaux de surface sont combinées à des rapports historiques de la contamination d'une mine abandonnée dans le nord-ouest du Québec qui a opéré il y a 80 ans. L'ancienne mine Aldermac est récemment devenue un site de restauration. En outre, les avantages économiques de la mine d'origine sont évaluées par rapport au coût (la dette) de la restauration du site et la surveillance environnementale par le gouvernement du Québec.
GEOSCAN ID296415