GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreAre there elephants hiding in the Jurassic of Yukon? A tectonomagmatic perspective on porphyry prospectivity
TéléchargerTéléchargements
AuteurChapman, J B
SourceCommission géologique du Canada, Présentation scientifique 30, 2015., https://doi.org/10.4095/296406
Année2015
ÉditeurRessources naturelles Canada
RéunionGSA annual meeting 2014; Vancouver; CA; Octobre 21, 2014
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/296406
Mediaen ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceYukon
SNRC105D; 105E; 105L; 105M/01; 105M/02; 105M/03; 105M/04; 115A; 115C; 115G; 115H; 115I; 115J; 115O/01; 115O/02; 115P/01; 115P/02; 115P/03; 115P/04
Lat/Long OENS-139.0000 -134.0000 63.2500 60.5000
Sujetsinterprétations tectoniques; cadre tectonique; milieux tectoniques; magmatisme; gîtes magmatiques; roches ignées; gisements porphyriques; porphyres; plutons; roches plutoniques; granites; méthodes d'échantillonage; césium; tectonique; géochronologie; pétrologie ignée et métamorphique; Mésozoïque; Jurassique
Illustrationslocation maps; photographs; plots; ternary diagrams
ProgrammeTransitions de porphyres régionaux de l'ouest de la Cordillère, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Diffusé2015 06 19
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Cette publication présente des graphiques de géochimie grossière pour des échantillons de pierres granitoïdes prélevés au centre du Yukon. Ces échantillons remontent tous au Trias tardif (il y a 200 à 205 millions d'années) ou au Jurassique précoce (il y a 180 à 200 millions d'années). Dans une très forte proportion, en Colombie-Britannique, des pierres granitoïdes d'un âge similaire sont associées à des gisements minéraux de cuivre et de molybdène importants pour l'économie canadienne, ainsi qu'à d'importantes quantités d'or. Toutefois, à l'intérieur du Yukon, on a découvert très peu de minéralisation et l'on exploite qu'une seule mine où se trouve ce type de pierre. Dans cette communication, nous démontrons qu'au Yukon les pierres du Trias et du Jurassique présentent les signatures chimiques normalement associées avec cette richesse minérale, mais nous suggérons qu'elles auraient pu se former à une plus grande profondeur sous terre que les pierres analogues retrouvées en Colombie-Britannique.
GEOSCAN ID296406