GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreIce-sculpted bedrock in channels of the Canadian Arctic Archipelago
AuteurDowdeswell, J A; Todd, B J; Dowdeswell, E K; Batchelor, C L1E
SourceAtlas of Submarine Glacial Landforms: Modern, Quaternary, and Ancient; Geological Society Memoir no. 46, 2016 p. 59-60, https://doi.org/10.1144/M46.111
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150043
ÉditeurGeological Society of London |a London (London)
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1144/M46.111
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière du nord
SNRC87C; 97D
Lat/Long OENS -74.4194 -74.4139 78.0333 77.9000
Lat/Long OENS-119.0833 -118.5000 69.8500 69.5000
Lat/Long OENS -96.0250 -96.0000 72.8333 72.7833
Sujetsstries; broutures; erosion glaciaire
Illustrationslocation maps; seismic reflection profiles; bathymetric profiles
ProgrammeRisques géo marines, Géoscience pour la sécurité publique
Résumé(disponible en anglais seulement)
Glaciers erode bedrock at all scales, from striations of millimetres in width through to the landscape-scale of U-shaped valleys and fjords. Glacier erosion processes include fine-scale abrasion and the fracture of larger rock fragments (e.g. Iverson 1990; Harbor 1992). These processes take place especially where high stress concentrations are present below rock particles held at the glacier bed beneath actively flowing ice that is at the pressure melting point. The rate and nature of bedrock erosion by ice is also dependent on the rock type involved, its joint structure at both macro- and micro-scales and the presence of water in any joints and cavities (e.g. Iverson 1991). Multibeam sonar imagery of rocky areas of the high-latitude seafloor often reveals streamlined bedrock landforms although metre-scale and smaller features, such as striations, gouges, chattermarks and p-forms (Dahl 1965; Benn & Evans 2010), are usually below system resolution.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Les glaciers érodent le substrat rocheux à tous les niveaux, causant des striures allant de quelques millimètres de largeur à l'échelle du paysage des vallées et des fjords. Les processus d'érosion comprennent l'abrasion à petite échelle ainsi que la cassure de plus gros fragments rocheux et se déroulent surtout là où les concentrations de contraintes sont élevées en dessous des particules rocheuses dans la glace, sous dans la couche de glace basale à écoulement actif et à température de fusion sous pression. Le degré et la nature de l'érosion du substrat par la glace dépendent aussi du type de roche, de la structure à petite et à grande échelle de ses joints, et de la présence d'eau dans les joints et les cavités. Une imagerie à faisceaux multiples des secteurs rocheux du fond océanique à haute latitude révèle souvent des reliefs de substrat rocheux hydrodynamiques, bien que les reliefs d'échelle métrique et ceux plus petits, comme les striures, les rainures, les broutures et les formes de cavitation, échappent généralement à la résolution du système.
GEOSCAN ID296403