GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreThe importance of thermal maturity for molybdenum geochemistry in black shale: Implications for the paleo-proxy
AuteurArdakani, O H; Chappaz, A; Sanei, H
SourceGoldschmidt 2015 abstracts; 2015 p. 109
Année2015
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150036
ÉditeurCambridge Publications Ltd.
RéunionGoldschmidt 2015; Prague; CZ; août 16-21, 2015
Documentlivre
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProgrammeCaractérisation des réservoirs de schiste, Les géosciences pour les nouvelles sources d'énergie
Résumé(non publié)
La présente étude examine la distribution et la spéciation du molybdène (Mo) à différents niveaux de maturation au sein du Shale d 'Utica de l 'Ordovicien supérieur, dans le sud du Québec (Canada). Les échantillons affichent différents niveaux de maturation thermique, allant de la fenêtre à huile optimale (Ro ~ 1 %) à la zone à gaz sec (Ro ~ 2 %). Bien que nos données révèlent une importante corrélation entre le carbone organique total (COT) et Mo (R2 = 0,45, n = 43) à de faibles niveaux de maturation thermique, cette corrélation s 'amoindrit graduellement avec l 'augmentation de la maturation thermique. Des intervalles de la coupe de l 'Utica supramature sur le plan thermique renferment de fortes teneurs de Mo (20-81 ppm). Fait étonnant, ces intervalles riches en Mo sont caractérisés par une covariance avec le calcium (Ca). Des preuves pétrographiques donnent à penser que ces intervalles ont été le siège d 'une réduction thermique des sulfates en même temps qu 'était produite de la pyrite recristallisée. Nous avons utilisé la technique XAFS de spectroscopie d 'absorption X pour déterminer l 'état d 'oxydation et l 'environnement de coordination moléculaire de Mo dans les échantillons provenant de ces intervalles étonnants ([Mo] > 30 ppm) [1]. Nos résultats montrent que l 'état d 'oxydation moyen de Mo est +V et que le Mo est réparti entre deux phases : molybdénite Mo(IV)S2 (30+/-5 %) et Mo(VI)-matière organique (70+/-5 %) [2]. Cette nouvelle preuve donne à penser qu 'à des niveaux de maturation plus élevés, les sulfures libérés par la réduction thermique des sulfates déclenchent une série de processus (p. ex. oxydation de la matière organique, remobilisation de Mo et formation de molybdénite). Ces processus pourraient se produire simultanément à la précipitation de carbonates de stade tardif dérivés de la réduction thermique des sulfates, ce qui modifierait le signal originel de Mo dans les registres sédimentaires et remettrait ainsi en question son utilisation comme indicateur indirect de la paléo-oxydo-réduction dans des shales noirs où la spéciation du Mo n 'a pas été étudiée.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Cette étude examine la répartition et la spéciation du molybdène (Mo), à différentes maturités thermiques, dans le Shale d'Utica de l'Ordovicien supérieur, dans le sud du Québec, au Canada.
GEOSCAN ID296375