GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreResolution measures for 3D magnetic inversions
AuteurPilkington, M
SourceGeophysics vol. 81, no. 2, 2016 p. 1-9, https://doi.org/10.1190/GEO2015-0081.1
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150005
ÉditeurSociety of Exploration Geophysicists
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1190/GEO2015-0081.1
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
Sujetsinterprétations magnétiques; levés magnétiques; établissement de modèles magnétiques; établissement de modèles structuraux; modélisation numérique de terrain; simulations par ordinateur; cartographie par ordinateur; cartographie électromagnétique; géophysique; géomathématique
Illustrationsequations; graphs
ProgrammeInitiative géoscientifique ciblée (IGC-4), Développements méthodologie
Résumé(non publié)
L'inversion de données magnétiques pour produire des modèles 3D est devenue pratique courante. La base théorique de la méthode est bien établie et a été étendue de manière à intégrer des contraintes basées sur les propriétés physiques et l'information géologique. Néanmoins, peu d'attention a été accordée à l'évaluation de la fiabilité des modèles calculés, ce qui implique en général une façon de mesurer la justesse avec laquelle les éléments du modèle peuvent être résolus. Les longueurs de résolution déterminées à partir des matrices de résolution peuvent être déraisonnablement trop courtes, ce qui peut laisser croire que les modèles obtenus sont plus fiables qu'ils ne le sont en réalité. L'une des causes de cet effet tient au modèle calculé en soi, lequel influence directement le caractère des fonctions de résolution. Nous suggérons une mesure approximative de la résolution qui n'est pas modifiée par le modèle calculé et qui nous fournit des longueurs de résolution plus réalistes. Cette approximation ne nécessite pas autant de capacité de calcul et peut être estimée avant l'inversion. Elle suggère que la longueur de résolution est égale à la profondeur du paramètre ou de l'élément du modèle d'intérêt.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
L'Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4) est un programme géoscientifique fédéral de collaboration qui fournit à l'industrie les connaissances géoscientifiques et les techniques novatrices de prochaine génération dont elle a besoin pour mieux détecter les gîtes minéraux enfouis, réduisant ainsi certains risques liés à l'exploration. Des méthodes d'inversion sont utilisées pour déterminer la distribution 3D des propriétés physiques extraites d'un jeu de données géophysiques. L'inversion des données sur les champs magnétiques fournit une distribution 3D de la magnétisation au sein d'un volume sous la surface. Comme le processus d'inversion est ambigu, nous devons disposer d'un moyen permettant de jauger la valeur des résultats calculés. Une longueur de résolution montre l'échelle dans laquelle les résultats sont fiables. Ici, nous proposons une nouvelle mesure de la résolution approximative qui donne des résultats fiables et est plus facilement calculée que selon les méthodes standard.
GEOSCAN ID296295