GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreCrescentic submarine hills and holes produced by iceberg calving and rotation
AuteurKing, E L; Rise, L; Bellec, V K
SourceAtlas of Submarine Glacial Landforms: Modern, Quaternary and Ancient; par Dowdeswell, J A (éd.); Canals, M (éd.); Jakobsson, M (éd.); Todd, B J (éd.); Dowdeswell, E K (éd.); Hogan, K A (éd.); Geological Society Memoir no. 46, 2016 p. 267-268, https://doi.org/10.1144/M46.119
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20150001
ÉditeurGeological Society of London
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1144/M46.119
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
Lat/Long OENS 20.0000 25.0000 71.0000 70.0000
Sujetsgougeage de la glace; icebergs; plate-forme continentale; erosion glaciaire; antecedents glaciaires; cannelures glaciaires; déglaciation; dépôts glaciaires; caractéristiques sous-marines; fosses abyssales; canyons sous-marins; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; géologie marine
Illustrationsgeophysical images; location maps; diagrams
ProgrammeMarine Géo Arctique, Géoscience en mer
Diffusé2016 11 30
Résumé(disponible en anglais seulement)
Late Weichselian maximum ice covered the entire Barents Sea continental shelf and a major ice stream delivered large amounts
of glacial debris to the western slope (Fig. 1a). During deglaciation, one of several dynamic components of the ice sheet occupied
Djuprenna, a glacially eroded trough offshore of the northernmost coast of mainland Norway (Fig. 1a). Mega-scale glacial lineations
(MSGLs) indicate major ice flow when the main ice source had shifted eastwards and most of the SW Barents Sea was ice free
(e.g. Ottesen et al. 2008). Spectacular seabed pits with adjacent crescentic hills are imaged on multibeam bathymetry of Djuprenna.
Although morphologically similar to hill-hole pairs formed by glacitectonic processes (e.g. Sættem 1990) some critical differences suggest another genesis. Seafloor features of this type are probably uncommon and, to our knowledge, have not been described previously.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
L'imagerie sonar du relief de fond marin a permis une perspective nouvelle et variée des formes du relief en lien avec les périodes et les processus de l'âge glaciaire. Pour la première fois, les données récoltées sont réunies dans un atlas, avec des exemples des reliefs polaires et subpolaires tirés de partout dans le monde. Le présent article introduit une particularité précédemment inconnue : des cratères et des collines juxtaposés spectaculaires dans le fond de la mer de Barents, juste au nord du continent, en Norvège. Ces reliefs se sont formés lorsque les glaciers se sont retirés. Ils consistent en une série de paires colline-dépression, où la dépression a généralement une longueur de 100 à 200 m et une profondeur de plus de 5 mètres (12 m tout au plus). La colline adjacente a habituellement la forme d'un croissant et une hauteur de plusieurs mètres. On croit que de telles collines se forment lorsque de grands morceaux se brisent à l'extrémité de l'ancien glacier pour former des icebergs (vêlage). Au moment où ils tombent et roulent, ils peuvent soudainement creuser un trou, déplaçant plus de 100 000 tonnes de boue, dont une partie forme alors une grande colline.
GEOSCAN ID296288