GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreSulfide immiscibility induced by wall-rock assimilation in a fault-guided basaltic feeder system, Franklin Large Igneous Province, Victoria Island (Arctic Canada)
AuteurHayes, B; Bédard, J H; Hryciuk, M; Wing, B; Nabelek, P; MacDonald, W D; Lissenberg, C J
SourceEconomic geology and the bulletin of the Society of Economic Geologists vol. 110, 2015 p. 1697-1717, https://doi.org/10.2113/econgeo.110.7.1697
Année2015
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20140542
ÉditeurSociety of Economic Geologists
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.2113/econgeo.110.7.1697
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNunavut
SNRC77
Lat/Long OENS-120.0000 -107.0000 73.0000 71.0000
Sujetsroches ignées; pétrologie ignée; magmatisme; filons rocheux; filons de diabase; filons mafiques; filons-couches; pétrographie; analyses pétrographiques; pétrologie ignée et métamorphique
Illustrationslocation maps; tables; block diagrams; plots; stereonets
ProgrammeLIP de l'haut-Arctique de l'ouest de l'Arctique, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
Le complexe de dykes nourriciers du Sud, une composante de la grande province ignée de Franklin, affleure dans la boutonnière de Minto de l'île Victoria, dans l'Arctique canadien. Des études de terrain et des études géochimiques réalisées plus tôt ont révélé que les roches de cette province ignée sont favorables à la présence de minéralisations de Fe-Ni-Cu. Le complexe de dykes nourriciers du Sud est constitué d'une série d'intrusions gabbroïques d'orientation nord-ouest'sud-est et de leurs enveloppes sédimentaires. Les relations texturales et celles relevées sur le terrain montrent que les intrusions du complexe se sont mises en place en même temps que se manifestait une tectonique de failles normales au Néoprotérozoïque. Les zones de contact faillées correspondent à des linéaments bien en évidence de la dérivée première du champ magnétique. Une bréchification des roches hôtes jouxtant les contacts intrusifs des dykes gabbroïques et la présence de microxénolites diabasiques baignant dans une matrice nbasaltique sont les signes d'épisodes multiples d'intrusion/bréchification. Des associations de minéraux d'altération hydrothermale du faciès des schistes verts se superposent communément aux brèches intrusives avec des filons de calcite+pyrite occupant les espaces ouverts entre les fragments. Des dykes tardifs mis en place dans ces brèches hétérogènes renferment des sulfures disséminés à texture globulaire ou réticulée, ce qui laisse croire que l'immiscibilité des sulfures a été déclenchée à l'échelle locale par assimilation des roches locales des épontes. Cette supposition est confortée par les valeurs élevées de d34S des sulfures dans ces dykes, ce qui est compatible avec une assimilation des roches encaissantes. L'assimilation des épontes aurait été facilitée par la bréchification et la cataclase liées au jeu de failles, ce qui aurait exposé de vastes surfaces des xénolites au magma frais. Des indices minéralisés constitués de chapeaux de fer et d'amas massifs de sulfures d'échelle métrique sont associés aux dykes et filons-couches à un niveau stratigraphique plus haut que celui du complexe de dykes nourriciers du Sud, ce qui donne à penser que les liquides sulfurés immiscibles ont été évacués en aval (ou vers le sommet de la coupe) lors du réapprovisonnement des systèmes de dykes composites. L'ascension des bains magmatiques par l'intermédiaire de failles le long de structures nord-ouest'sud-est a été documentée ailleurs dans la boutonnière de Minto, ce qui a offert des occasions semblables d'assimilation des roches encaissantes et le déclenchement consécutif d'une immiscibilité des sulfures et la redistribution des bains sulfurés. Les preuves conservées dans le complexe de dykes nourriciers du Sud confirment le potentiel en minéralisations de Fe-Ni-Cu de la grande province ignée de Franklin et contribuent aux modèles actuels de formation de gîtes minéraux dans les conduits des systèmes de plomberie magmatiques.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Cet article fourni des observations détaillées d'un système nourricier magmatique alimentant la suite magmatique de Franklin sur l'Île de Victoria. Certaines de ces intrusions basaltiques sont enrichies en 34S et contiennent des globules de sulfures immiscibles, suggérant que l'assimilation de roches sédimentaires encaissantes déclencha l'immiscibilité. Ceci implique les magmas Franklin ayant des signatures de 34S élevées seraient les plus prospectives pour des dépôts de sulfures de Cu-Ni-EGP.
GEOSCAN ID296174