GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreRegional Scale Till Geochemistry over the Acadian Plutonic Complex and the Sisson Brook W-Mo-Cu Deposit Indicator Mineral Case Study, central New Brunswick
AuteurParkhill, M A; Pronk, A G; McClenaghan, M B; Seaman, A A; Desrosiers, M; Boldon, G R; Richards, M; Phillips, S; Rice, J M
SourceIn Abstracts 2011: Exploration, Mining and Petroleum New Brunswick / Résumés 2011: Exploration et exploitation minière et pétrolière au Nouveau-Brunswick; par Smith, E A (éd.); 2011 p. 37-38
Année2011
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20120485
RéunionExploration, Mining and Petroleum New Brunswick; Fredericton; CA; Novembre 2011
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNouveau-Brunswick
SNRC21J/06; 21J/07
Lat/Long OENS-67.2500 -66.7500 46.5000 46.2500
Sujetstills; géochimie du till; tungstène; molybdène; roches ignées; granites; géologie du substratum rocheux; profils de dispersion; directions des mouvements de la glace; Cambrien; Ordovicien; Silurien; Dévonien
ProgrammeÉtude des gîtes porphyriques, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4)
LiensOnline - En ligne
RésuméUn échantillonnage géochimique du till régional a été réalisé dans les secteurs de Juniper (21J/11) et du lac Tuadook (21J/15) du complexe acadien de roches plutoniques, en tant que volet provincial du projet de la Commission géologique du Canada d'Initiative géoscientifique ciblée (IGC-4) sur les systèmes de minéralisation intrusifs. En tout, entre 475 et 500 échantillons du till de fond ont été recueillis dans un maillage de 2 km, dans le but d'évaluer les possibilités locales de minéralisations de Sn, W, Mo, de métaux communs et du groupe des terres rares. Ces secteurs sont recouverts de dépôts glaciaires dont l'épaisseur, la genèse et la composition variables rendent compte de la variabilité du substratum rocheux et des épisodes de glaciation sous-jacents. Le dépôt de surface le plus courant est un placage ou une nappe (dont l'épaisseur peut atteindre 2 m) de till de fond qui rend compte des origines du substratum rocheux local. Par endroits, ce dépôt est recouvert par des débris de charriage de rochers en surface.
En collaboration avec Northcliff Resources Ltd., la Commission géologique du Canada et le ministère des Ressources naturelles ont réalisé un deuxième projet de prospection glacio-sédimentaire dans le cadre de l'IGC-4 qui a porté sur l'échantillonnage du till près du gisement W-Mo-Cu du ruisseau Sisson. Cette étude de cas visait à recueillir des données sur les minéraux indicateurs et les signatures géochimiques de la matrice dans le till, à des distances variées de l'aval glaciaire du gisement. Il s'agira de la première étude de cas à rendre compte de la dispersion glaciaire de minéraux à teneur de W dans les environs d'un important gisement de W. Environ 60 à 70 échantillons de till de recouvrement ont été recueillis en amont glaciaire, et jusqu'à 14 km en aval glaciaire (au sud-est) du gisement du ruisseau Sisson. De plus, 11 échantillons du substratum rocheux ont été recueillis dans des affleurements ou des trous creusés par foreuse au diamant qui ont intercepté une minéralisation ou des lithologies environnantes de la roche encaissante. Ces échantillons du substratum seront traités pour la production de concentré de minéraux lourds, puis examinés en vue de la récupération de minéraux indicateurs d'une minéralisation W-Mo-Cu, et de la détection d'assemblages contextuels des minéraux de la roche encaissante. L'analyse sur place des sous-échantillons du till à l'aide d'un appareil à fluorescence X portatif (XRF-P) a permis de mieux cibler le travail d'échantillonnage du till subséquent. Les concentrations anormales de W, Mo et Cu établies par fluorescence X ont corroboré les concentrations anormales déjà relevées par le MRN dans le train de dispersion glaciaire du ruisseau Sisson, sur une distance de 14 km, vers le sud et le sud-est.
GEOSCAN ID296040