GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreStreamlined and lobate landforms, relating to successive ice flows in the Smallwood Reservoir, northern Labrador
AuteurPaulen, R C; Rice, J M; McClenaghan, B
SourceJoint Assembly 2015 - AGU-GAC-MAC-CGU, Montreal, Canada: abstract listing; L'Association géologique du Canada-L'Association minéralogique du Canada, Réunion annuelle conjointe, Recueil des résumés vol. 38, 2015 p. 138-139
Année2015
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20140488
ÉditeurAssociation géologique du Canada
RéunionJoint Assembly 2015: Geological Association of Canada, Mineralogical Association of Canada, American Geophysical Union, Canadian Geophysical Union; Montreal; CA; mai 3-7, 2015
Documentpublication en série
Lang.anglais
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceTerre-Neuve-et-Labrador
SNRC23I/01; 23I/02; 23I/07; 23I/08
Lat/Long OENS -65.0000 -64.0000 54.5000 54.0000
Sujetsécoulement glaciaire; glaciation; topographie glaciaire; nappes glaciaires; dépôts glaciaires; eskers; drumlins; géologie du substratum rocheux; géologie des dépôts meubles/géomorphologie
Illustrationsphotographs
ProgrammeNord-est du Québec-Labrador, géologie des dépôts meubles de la région d'Hudson/Ungava, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
LiensOnline - En ligne (complete volume, 10.7 MB)
Résumé(non publié)
La reconstitution de la trajectoire des anciens écoulements glaciaires, des formes de terrain qui leur sont associées ainsi que des systèmes de paysages glaciaires est un élément fondamental de la mise en oeuvre fructueuse des programmes de prospection glaciosédimentaire, dans la mesure où elle nous fournit de l'information sur les caractéristiques de la dispersion des matériaux par les anciennes nappes glaciaires du Pléistocène. La séquence des orientations des marques de striation nous fournit une chronologie complète des épisodes d'écoulement glaciaire, et de telles traces sont inscrites sur de nombreux affleurements du réservoir Smallwood au Labrador, dont les plus anciennes rendent compte d'un écoulement dirigé vers le nord-est en provenance des hautes terres du Québec. À l'échelle locale, les formes de terrain glaciaires ne reflètent pas l'existence de cet épisode glaciaire le plus ancien. À l'intérieur du réservoir Smallwood, on peut observer des formes de terrain lobées ou témoignant d'un réalignement, dans lesquelles on peut reconnaître deux axes principaux qui sont parallèles aux mouvements des glaces de phase tardive. Ces formes de terrain lobées possèdent une origine polyphasée. La première et importante phase d'écoulement des glaces responsable de la formation des reliefs glaciaires était dirigée vers le sud-est, depuis le centre de dispersion glaciaire à configuration radiale d'Hudson dans le nord du Québec. Le noyau de départ de la formation des drumlins et d'autres formes fuselées pourrait avoir été constitué de sédiments glaciaires plus anciens ou d'affleurements du socle rocheux. Un écoulement subséquent dirigé vers l'est a remobilisé les tills précédemment déposés et créé des formes allongées présentant des valeurs élevées du rapport longueur/largeur, ce qui pourrait être l'indication de vitesses d'écoulement rapides des glaces associées à des crues glaciaires le long de la côte du Labrador. Les systèmes d'eskers dans la région semblent également alignés sur cet écoulement tardif vers l'est. Dans le cadre du projet Hudson-Ungava du programme GEM 2 de la Commission géologique du Canda, des études sont présentement en cours de réalisation en vue de corréler le registre glaciaire avec la provenance des matériaux des tills.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Présentation pour une séance extraordinaire sur les formations glaciaires et les courants glaciaires lors de la réunion de l'AGC de 2015 à Montréal. Cette présentation soulignera les observations de la saison 2014 des travaux sur le terrain du projet Hudson-Ungava du programme GEM2 concernant les formations glaciaires et les stries mesurées dans le réservoir Smallwood. L'objectif est d'entamer des discussions sur le modèle à utiliser pour l'histoire glaciaire, et sur la façon dont l'exploration future pourrait en bénéficier.
GEOSCAN ID296010