GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreGeophysical investigation and reconstruction of lithospheric structure and its control on geology, structure, and mineralization in the Cordillera of northern Canada and eastern Alaska
AuteurHayward, N
SourceTectonics vol. 34, issue 10, 2015 p. 2165-2189, https://doi.org/10.1002/2015TC003871
Année2015
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20140481
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1002/2015TC003871
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceYukon
SNRC94; 95; 96; 104; 105; 106; 107; 114; 115; 116; 117
Lat/Long OENS-152.0000 -122.0000 70.0000 56.0000
Sujetsmilieux tectoniques; cadre tectonique; interprétations tectoniques; linéaments; terrains; interprétations géophysiques; minéralisation; Faille de Tintina ; tectonique; géophysique; Mésozoïque; Protérozoïque
Illustrationslocation maps; images; profiles
ProgrammeRedéfinition des blocs de la croûte terrestre de l'ouest de la Cordillère, GEM2 : La géocartographie de l'énergie et des minéraux
Résumé(non publié)
Nous avons confronté une reconstitution de la faille de Tintina à des données géophysiques et topographiques régionales, ce qui nous a permis de mieux définir des linéaments de direction ouest dans la croûte inférieure ou le manteau lithosphérique, qui sont obliques à la structure de direction nord-ouest des terranes de la Cordillère. Les linéaments, qui affichent toute une variété de signatures géophysiques et géologiques, seraient apparentés à la zone de transfert de Liard. Cette zone peut être suivie jusqu'à la faille de Denali, qui servait de démarcation entre les plaques inférieure et supérieure lors du rifting de la marge de la Laurentie au Protérozoïque tardif-Cambrien. Les modèles gravimétriques 3D montrent un accroissement de la densité de la croûte inférieure et du manteau lithosphérique au nord de la zone de transfert de Liard. Cette zone constitue aussi une limite entre des suites bimodales de xénolites mantelliques au sud et des suites unimodales au nord. Ces observations donnent à penser qu'un socle nord-américain étiré, conséquence du rifting de la marge laurentienne qui aurait amené des roches de la lithosphère mantellique à de plus faible profondeurs, se prolongerait de façon continue sous la mince carapace de terranes accrétés dans l'ouest du Yukon et l'est de l'Alaska. Cette continuité du socle nord-américain suivant notre interprétation conforte l'hypothèse voulant que si un fléchissement oroclinal des terranes du Domaine intermontagneux s'est produit, celui-ci serait survenu avant l'accrétion des terranes sur le socle de la marge de divergence. Un examen des relations spatiales entre les indices minéralisés et les linéaments lithosphériques postaccrétionnaires du Crétacé, d'après leurs manifestations dans les données géophysiques, géologiques et topographiques, donne à penser que les linéaments du Protérozoïque tardif ont exercé une influence sur la minéralisation du Mésozoïque grâce au rôle qu'ils ont joué dans les processus structuraux, intrusifs, érosifs et d'exhumation qui ont marqué l'évolution de la croûte peu profonde.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Les failles et les fractures dans la croûte profonde de la Cordillère canadienne au Yukon, dans le nord de la Colombie Britannique et en Alaska sont étudiées en relation avec leur influence sur la géologie et les gisements de minéraux. Les relations entre les structures partout dans la région ont été perturbées sur environ 440 km par un mouvement ancien de la faille de Tintina orientée nord-ouest. Par conséquent, toutes les données et les cartes utilisées dans cette étude ont été corrigées pour tenir compte de ce mouvement avant l'interprétation. Des structures profondes orientées est ouest, liées à l'ancienne bordure du continent nord-américain, s'avèrent être continues d'un bout à l'autre du Yukon. L'interprétation d'un large éventail de données a permis de montrer que ces structures ont influé sur la distribution de divers types de roches, l'emplacement de failles et des gisements de minéraux connexes et le développement de la topographie du terrain par le soulèvement et l'érosion.
GEOSCAN ID295989