GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreModelled nearshore sediment transport in open-water conditions, central north shore of Prince Edward Island, Canada
AuteurManson, G K; Davidson-Arnott, R G D; Forbes, D L
SourceCanadian Journal of Earth Sciences 2016 p. 101-118, https://doi.org/10.1139/cjes-2015-0090
Année2016
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20140480
ÉditeurNRC Research Press
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1139/cjes-2015-0090
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceRégion extracotière de l'est
Lat/Long OENS -64.0000 -46.0000 62.0000 48.0000
Sujetsdistribution des sédiments; transport des sediments; sédiments marins; milieux marins; hydrodynamique; trangressions; mécanismes de transport; courants littoraux; courants de marée; géologie marine; sédimentologie; géologie régional
Illustrationslocation maps; graphs
ProgrammeInfrastructure côtière, Géosciences de changements climatiques
RésuméLa côte nord centrale de l'Île du Prince-Édouard comprend des échancrures séparées par de subtils promontoires qui peuvent limiter le transport des sédiments sublittoraux. Le secteur a` l'étude comprend deux de ces échancrures connues de manière informelle comme les baies Brackley et Tracadie; les deux sont riches en sable sur les côtes et déficientes en sable entre les profondeurs de 20 et 50 m. Les vents et les vagues de tempêtes du nord-est et du nord-ouest sont fréquents en automne et en hiver. Le modèle hydrodynamique Delft3D a été utilisé pour simuler les vagues, les courants, les niveaux d'eau et le transport des sédiments dans les baies Brackley et Tracadie durant 23 saisons d'automne entre 1955 et 2005. Lorsque comparé aux mesures de vagues et de courants prises sur le terrain a` l'automne 1999, le modèle réussit a` simuler les conditions durant les tempêtes et les périodes de beau temps. Les résultats des simulations montrent qu'en automne, la direction moyenne pondérée de transport est vers le sud-est (133 °). Le transport de la charge de fond est dirigé vers la côte, vers le sud (170 °) et la charge en suspension est dirigée au large vers le nord-est (67 °). Lorsqu'elles sont agrégées sur les 23 saisons, les magnitudes et les directions de transport sont différentes entre les baies Brackley et Tracadie. Les taux de transport sont plus élevés dans la baie Tracadie et dirigés plus vers l'est. Durant des tempêtes individuelles, le transport est fonction de la direction du vent et des vagues. La plus grande part du transport s'effectue dans la charge de fond et la déposition a lieu a` la ligne de rivage et l'érosion a lieu au large. Les patrons engendrés par la charge de fond et la charge en suspension suggèrent un mécanisme pour la migration du côté continental de cette ligne de rivage durant la transgression et pourrait expliquer l'existence d'une zone déficiente en sable au large. [Traduit par la Rédaction]
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Le mouvement des sédiments est l'un des principaux facteurs qui régissent la vitesse des changements sur les côtes. Il s'agit d'un facteur important compte tenu de la rapidité avec laquelle le littoral peut évoluer en raison du changement climatique. Le mouvement des sédiments peut se présenter sous forme de charriage de la charge de fond, où les sédiments roulent et sautent sur le fond marin, ou sous forme de transport de sédiments en suspension, où les sédiments sont entraînés par les courants au-dessus du fond marin. Afin de comprendre les conditions de transport moyennes actuelles, nous avons modélisé le transport des sédiments au cours de 23 automnes de la période de 1955 à 2005, à l'aide du logiciel Delft3D. Les résultats de la modélisation indiquent que le transport de la charge de fond se fait vers le littoral au sud, tandis que le transport de sédiments en suspension se fait vers le large au nord-est. Lorsque ces mouvements sont considérés dans leur ensemble, un modèle conceptuel dans lequel les sédiments sont transportés vers le littoral en raison de l'élévation du niveau relatif de la mer et des tempêtes peut être amélioré pour expliquer la répartition des sédiments en mer dans la zone de l'étude.
GEOSCAN ID295947