GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreGeology, Baie Verte and parts of Fleur de Lys, Newfoundland and Labrador, NTS 12-H/16 and parts of NTS 12-I/1
TéléchargerTéléchargements
AuteurSkulski, T; Castonguay, S; Kidd, W S F; McNicoll, V J; van Staal, C R; Hibbard, J P
SourceCommission géologique du Canada, Carte géoscientifique du Canada 159, 2015, 1 feuille, https://doi.org/10.4095/295865
Année2015
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.4095/295865
Cartes1 carte
Info. cartegéologique, 1/50,000
ProjectionProjection transverse de Mercator, zone TUM 21 (NAD83)
Mediaen ligne; numérique
Liensreadme
Formatspdf; shp; xml; rtf; xls; JPEG2000; docx
ProvinceTerre-Neuve-et-Labrador
SNRC12H/16; 12I/01
Lat/Long OENS -56.5000 -56.0000 50.1667 49.7500
Sujetsgéologie du substratum rocheux; caractéristiques structurales; roches ignées; roches intrusives; roches volcaniques; roches métamorphiques; basaltes; rhyolites; granodiorites; ophiolites; gneiss; granites; failles; plis; zones tectonostratigraphiques; cadre tectonique; évolution tectonique; Groupe de Cape St. John ; Groupe de Micmac Lake ; Groupe de Snooks Arm ; Formation de Balsam Bud Cove ; Formation de Venam's Bight ; Formation de Bobby Cove ; Formation de Scrape Point ; Formation de Mt. Misery ; Formation de Betts Head ; Supergroupe de Fleur De Lys ; Groupe de Rattling Brook ; Complexe de Birchy ; Suite Métamorphique d'East Pond ; géologie structurale; stratigraphie; tectonique; Paléozoïque; Silurien; Ordovicien; Cambrien; Précambrien; Protérozoïque
Illustrationstables; location maps
ProgrammeAppalaches IGC-3, Initiative géoscientifique ciblée (IGC-3), 2005-2010
LiensErratum
Image
Diffusé2015 12 01; 2017 01 12
RésuméLe sous-sol de la partie nord-ouest de la péninsule Baie Verte (Terre-Neuve-et-Labrador, SNRC 12-H/16 et une partie de 12-I/2) est constitué d'un socle mésoprotérozoïque formé de la Suite métamorphique d'East Pond; de roches du Néoprotérozoïque à l'Ordovicien de la marge laurentienne appartenant au Supergroupe de Fleur de Lys; d'ophiolites démembrées du Cambrien des complexes de Pacquet, de Point Rousse et d'Advocate; de la succession sous-marine de couverture des ophiolites de l'Ordovicien du Groupe de Snooks Arm; des roches plutoniques continentales de la suite plutonique de Burlington de l'Ordovicien-Silurien; ainsi que des unités sus-jacentes du Silurien constituées du Groupe de Micmac Lake, du complexe volcanique de King's Point et du Groupe de Cape St. John et des plutons apparentés. Dix mines ont été exploitées dans cette région (deux actives, huit anciennes). Les ophiolites sont les hôtes de gisements de sulfures massifs volcanogènes riches en cuivre-or (mines Terra Nova, Rambler Main, Big Rambler Pond, East, Ming et Ming West) et d'amiante (mine Advocate). Le Groupe de Snooks Arm est l'hôte de trois gisements d'or (mines Goldenville, Stog'er Tight et Pine Cove). Quatre phases de déformation régionales ont touché la région, dont : D1, documentée le mieux dans le Complexe de Birchy, est reliée à l'obduction des ophiolites; D2, une déformation régionale et pénétrative, a été accompagnée d'un métamorphisme du faciès des schistes verts au faciès des amphibolites; D3, rapportée à des plis, communément asymétriques; et D4, rapportée à la formation de plis couchés dans le nord-est et à la formation de failles d'extension et de failles dextres ainsi qu'à la réactivation de failles.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Cette carte géologique du socle rocheux à l'échelle 1:50 000 couvre le nord de la partie centrale de la péninsule de Baie Verte, Terre-Neuve. Cette carte est basée sur de l'information scientifique nouvelle (IGC3 2006-2008) et compilée. La péninsule de Baie Verte est l'hôte d'une douzaine d'anciennes mines (or, cuivre, asbestos) et de deux mines en exploitation (dans ce feuillet). La cartographie détaillée, combinant de la géochronologie et de la géochimie montrent pour la première fois comment les séquences stratigraphiques des anciennes roches volcaniques de fonds océaniques et la minéralisation en cuivre et or associée ont été progressivement déformées, d'est en ouest de la péninsule, par des plis serrés. Celles-ci forment maintenant un collage d'écailles de failles le long d'une zone de faille majeure (ligne Baie Verte-Brompton) qui peut être tracée de Terre-Neuve jusqu'au sud du Québec. Cette zone de faille affecte l'ancienne limite entre la marge continentale et la plaque de fond marin accrétée dans les Appalaches méridionales.
GEOSCAN ID295865