GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreThe evolution of Quebec earth models used to model geomagnetically induced currents
AuteurBoteler, D H
SourceIEEE Transactions on Power Delivery (Institute of Electrical and Electronics Engineers) vol. 30, issue 5, 2014 p. 2171-2178, https://doi.org/10.1109/TPWRD.2014.2379260
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20140383
ÉditeurIEEE
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1109/TPWRD.2014.2379260
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceQuébec
Illustrationsdiagrams; graphs; location maps
ProgrammeNord du Canada, risque géoscience, Géoscience pour la sécurité publique
Résumé(disponible en anglais seulement)
Geomagnetically induced currents (GIC) in power systems can interfere with the system operation and, in extreme cases, can damage transformers and cause power blackouts. A notable example is the magnetic disturbance of March 13, 1989 that caused a blackout of the Hydro-Québec system. The size of the GIC depends on the inducing magnetic-field variations, earth conductivity structure, and system characteristics. This paper examines the earth models developed for Québec and shows how the changes in earth models have changed the electric-field values calculated for the March 13, 1989 storm. These calculations are made using data from two magnetic observatories: one at the southern end of Qubec and one at the northern end. It is shown how the choice of magnetic-field data and uncertainty in the earth model influence the calculated electric-field values.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
La météo spatiale fait référence aux conditions dynamiques du Soleil et de l'environnement spatial, en particulier à proximité de la Terre, qui peuvent influer sur les infrastructures essentielles. Ressources naturelles Canada exploite le Centre canadien de météo spatiale et étudie les effets de la météo spatiale sur les systèmes d'alimentation électrique, les pipelines, les installations de communications radio et le FGISM pour aider l'industrie canadienne à comprendre et à atténuer les effets de la météo spatiale. Les effets sur les systèmes d'alimentation dépendent de la taille du champ électrique produit au cours d'orages géomagnétiques. Cette étude examine les modèles de terre mis au point pour le Québec et montre comment les changements dans les modèles de la terre ont changé les valeurs du champ électrique calculées pour l'orage du 13 mars 1989. Il est montré comment le choix de données de champ magnétique et d'incertitude dans le modèle de terre influencent les valeurs calculées champ électrique.
GEOSCAN ID295707