GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreGuide de production d'imagerie sonar à l'aide d'outils grand public - Étude de cas à la rivière des Outaouais à Quyon, Québec
TéléchargerTéléchargements
AuteurPrévost, C
SourceGéomatique Canada, Dossier public 5, 2014, 51 pages, https://doi.org/10.4095/295580
Année2014
ÉditeurRessources naturelles Canada
Documentdossier public
Lang.français
DOIhttps://doi.org/10.4095/295580
Mediaen ligne; numérique
Référence reliéeCette publication est une traduction de Prévost, C; (2015). Guidelines for low cost subsurface sonar imaging, Ottawa River/Quyon, Quebec, test case, Géomatique Canada, Dossier public 16
Formatspdf
ProvinceQuébec
SNRC31F/09
Lat/Long OENS-76.5000 -76.0000 45.7500 45.5000
Sujetstélédétection; levés au sonar; bathymétrie; rivières; glissements de terrain; géophysique; hydrogéologie
Illustrationsphotographs; images; location maps
Consultation
Endroit
 
Bibliothèque de Ressources naturelles Canada - Ottawa (Sciences de la Terre)
 
ProgrammeOuest du Canada, risque géoscience, Géoscience pour la sécurité publique
Diffusé2014 12 12
RésuméRessources naturelles Canada (RnCan) a le mandat de fournir de l'information essentielle sur la géographie du pays. Une meilleure connaissance de notre environnement physique constitue l'une des bases de ce mandat. Cette information de base est en général associée au milieu terrestre. La connaissance du milieu sous lacustre représente souvent le maillon faible dans la chaîne reliant les unités terrestres entre elles. Par ailleurs, dans le contexte des géoriques, aussi un mandat de RnCan, la mise en place de stratégies de mitigation des géorisques, incluant les glissements de terrain, s'appuie sur une connaissance approfondie du terrain au fond des plans d'eau.
Depuis quelques années, il existe des sonars imageurs grand public capables de fournir une vue détaillée du fond d'un lac, d'une rivière ou d'un bord de mer. Ces appareils visent principalement le marché des pêcheurs sportifs et des adeptes de la plongée, mais ils sont capables, à leur mesure, de faire découvrir ce qui se cache au fond des plans d'eau. Ces outils versatiles, peu dispendieux, portables et faciles à opérer peuvent avoir des applications scientifiques et techniques variées, notamment la cartographie géomorphologique de la surface du fond de l'eau : limites du substrat rocheux, contact entre les sédiments et le substrat, linéaments, dunes fluviales et diverses formes d'érosion/dépôt. De ce fait, ces sonars imageurs peuvent combler un vide technologique et scientifique, sur l'information géographique essentielle et les géorisques, notamment dans les régions éloignées, nordiques ou difficiles d'accès.
Une étude cas a été réalisée dans le secteur de Quyon (Qc.), en Outaouais, pour déterminer l'utilité de ces outils pour la cartographie géomorphologique du fond de l'eau, dans l'optique d'un lien avec la caractérisation des glissements de terrain. Ce document explique les principales contraintes liées à la réalisation d'un relevé et recommande des façons de les mitiger. Plusieurs exemples d'images, et interprétations, sont présentés ainsi que les résultats découlant de cette étude de cas.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
Depuis quelques années, il existe des sonars imageurs grand public capables de fournir une vue détaillée du fond d'un lac, d'une rivière ou d'un bord de mer. Ces appareils visent principalement le marché des pêcheurs sportifs, mais ils sont capables, à leur mesure, de faire découvrir ce qui se cache au fond des plans d'eau. Ces outils faciles à opérer peuvent avoir des applications scientifiques et techniques variées, notamment la cartographie géomorphologique de la surface du fond de l'eau : limites du substrat rocheux, contact entre les sédiments et le substrat, linéaments, dunes fluviales et diverses formes d'érosion/dépôt. De ce fait, ces sonars imageurs peuvent combler un vide technologique et scientifique, notamment dans les régions éloignées, nordiques ou difficiles d'accès. Une étude cas a été réalisée dans le secteur de Quyon (Qc.), en Outaouais, pour déterminer l'utilité de ces outils pour la cartographie géomorphologique du fond de l'eau, dans l'optique d'un lien avec la caractérisation des glissements de terrain. Ce document explique les principales contraintes liées à la réalisation d'un relevé et recommande des façons de les mitiger. Plusieurs exemples d'images, et interprétations, sont présentés ainsi que les résultats découlant de cette étude de cas.
GEOSCAN ID295580