GEOSCAN, résultats de la recherche

Menu GEOSCAN


TitreInfrastructure and climate warming impacts on ground thermal regime, Iqaluit International Airport, southern Baffin Island, Nunavut
AuteurLeBlanc, A -M; Oldenborger, G A; Sladen, W E; Allard, M
SourceCanada-Nunavut Geoscience Office, Summary of Activities 2014, 2014 p. 119-132, https://doi.org/10.1016/j.rse.2013.10.016
Année2014
Séries alt.Secteur des sciences de la Terre, Contribution externe 20140323
ÉditeurBureau géoscientifique Canada-Nunavut
Documentpublication en série
Lang.anglais
DOIhttps://doi.org/10.1016/j.rse.2013.10.016
Mediapapier; en ligne; numérique
Formatspdf
ProvinceNunavut
SNRC25N/15
Lat/Long OENS-68.5667 -68.5333 63.7667 63.7333
Sujetspergélisol; congélation du sol; glace fossile; températures au sol; crevasses de gel; soulèvement par le gel; imagerie par satellite; analyses thermiques; regimes thermiques; géologie des dépôts meubles/géomorphologie; géologie de l'ingénieur
Illustrationslocation maps; graphs; profiles; images
ProgrammeInfrastructures terrestres, Géosciences de changements climatiques
LiensOnline - En ligne
RésuméDans un contexte où de nouvelles infrastructures sont planifiées ou construites aumoment où le climat est en changement, il devient utile de différencier entre les effets du réchauffement climatique et des facteurs anthropiques sur le régime thermique du pergélisol. Une étude a été initiée en 2010 sur la sensibilité du pergélisol et les conditions de terrain à l'aéroport d'Iqaluit. Par le biais de lamodélisation numérique, les impacts isolés et combinés du réchauffement climatique, de l'accumulation de neige et des nouvelles infrastructures sur le régime thermique du sol sont simulés. Les résultats montrent que l'impact thermique, année après année, d'un couvert nival épais sur le sol l'emporte sur le changement thermique induit par une tendance au réchauffement de la température de l'air de 1°C par décennie sur une période de 30 ans. Lamodification du régime thermique du pergélisol avec le temps due à lamise en place du nouveau remblai dépend des conditions de surface du sol et des conditions du pergélisol avant la construction du remblai. L'addition d'un isolant (polystyrène) dans le remblai permet au plafond du pergélisol de remonter dans le remblai. Cependant, avec le temps l'épaississement relativement important de la couche active sous l'isolant peut éventuellement affecter la stabilité du remblai et du pergélisol. Lorsqu'une augmentation de la température de l'air de 3°C sur 30 ans est utilisée, l'épaississement maximal de la couche active est de 0.9 m alors que la hausse de la température du pergélisol est de 1.8°C à 15 m de profondeur. Le pergélisol le plus chaud se trouve sous le pied de l'ancienne aire de trafic ainsi que sous les surfaces initialement pavées.
Résumé(Résumé en langage clair et simple, non publié)
L'Aéroport International d'Iqaluit est une composante cruciale des infrastructures du Nunavut essential au maintien et aux développements des opportunités économiques pour les régions Iqaluit, de l'est de l'Arctique et du nord du Canada en général. Depuis sa construction, l'aéroport doit palier avec des problèmes de stabilité de terrain dont plusieurs sont reliés aux conditions du pergélisol. Afin d'assurer que l'aéroport puisse continuer de servir de porte d'entrée pour le milieu des affaires au Nunavut, le Gouvernement du Nunavut, en partenariat avec l'industrie, est allé de l'avant avec le Projet d'Amélioration de l'Aéroport International d'Iqaluit. Dans un contexte de changement climatique et de développement, le pergélisol en tant que sous-fondation des infrastructures va continuer à se réchauffer et possiblement se dégrader engendrant des coûts supplémentaires d'entretien et d'avantage d'instabilité. Par le biais de la modélisation numérique, les impacts isolés et combinés des changements climatiques, de l'accumulation de neige et des nouvelles infrastructures sur le régime thermique du sol sont simulés. Les résultats de cette étude peuvent être utilisés par les gestionnaires d'infrastructures de transport nordiques afin de mieux comprendre les causes des changements thermiques du pergélisol.
GEOSCAN ID295576